Editoriaux


En avant toute!

Pierre Catoire

« Rêves de Compostelle » peaufine les chemins qu’il présente afin de permettre aux pèlerins un confort inégalé dans le cadre de leur pérégrination. En effet, chaque étape décrite sur le site prend en compte le parcours auquel sont joints le tracé GPS et la carte du chemin.
Le dénivelé, la météo, les curiosités à découvrir sur le tronçon envisagé ainsi que des liens sur des sites sélectionnés mettent en exergue les monuments de renommée et classés « historiques » notamment. Ces informations sont complétées par une galerie de photos sélectionnées et actualisées !

« Cerise sur le gâteau » le site fait la part belle aux tampons que les pèlerins reçoivent sur leur crédencial considérant ces « reliques » comme des témoignages indélébiles d’une partie de vie qui fait avancer….

Ainsi « Rêves de Compostelle » poursuit « son petit bonhomme de chemin » avec la certitude de placer, aussi modeste soit-elle, sa pierre à l’édifice d’un monde plus humain…

 


"Rêves de Compostelle" à l'écoute de tous les pèlerins

Pierre Catoire

« Rêves de Compostelle » s'emploie, durant cette calme période hivernale, à poursuivre son développement à l’intention des pèlerins afin de leur apporter un maximum d’éléments facilitant leurs cheminements en toute sérénité. Cette tranquillité d’esprit m’apparaît essentielle pour attiser leur curiosité, faciliter leur disponibilité vers la réflexion et l’introspection qui sont l’apanage de tout individu désireux de s’élever au-dessus de la matérialité

Lorsque j’ai fondé la Confrérie fraternelle des Jacquets de France en 2004 j’avais déjà ce désir d’aider le pèlerin à vivre un cheminement empreint de bienveillance et de fraternité menant à une spiritualité qui fait grandir et épanouit l’individu… C’est aussi pour cela que bon nombre de Francs-Maçons nous avaient rejoints car, contrairement aux idées reçues, il existe des obédiences très axées sur la spiritualité et dont les membres croient en un créateur !

Oui, les chemins menant vers Compostelle sont des chemins de lumière pour toutes celles et tous ceux qui ont le désir de dépasser les contingences matérielles au profit d’une recherche qui évolue vers la "Connaissance". Beaucoup d’internautes se reconnaîtront en parcourant ces quelques lignes, j’en suis persuadé…

A l’écoute de tous ceux qui, tout comme moi, pensent que « Le Chemin » embellit le parcours de vie, « Rêves de Compostelle » souhaite dès à présent de belles fêtes de Noël dans la tradition judéo-chrétienne berceau de notre identité.

  

Compostelle: A la croisée des chemins!

Pierre Catoire

Il faut reconnaître que le « phénomène Compostelle » dépasse tout ce que l’on pouvait imaginer dans les années 50 au moment où des « pionniers » prenaient le bourdon pour se diriger vers Santiago !

L’important flux de pèlerins a facilité la renaissance de petits villages qui semblaient condamnés, il a contribué au développement économique et touristique de bon nombre de villes et contrées, il a permis de fructueuses rencontres et aidé au rapprochement des individus dans leur différence au travers d’une solidarité que seuls les chemins à « l’esprit pèlerin » peuvent susciter avec autant de ferveur !

Néanmoins il y a, hélas, l’envers du décor avec l’arrivée inévitable de « pèlerins touristes » qui, à terme, peuvent progressivement envahir nos chemins au détriment de ce qui fait encore aujourd’hui la spécificité d’un chemin de pèlerinage à savoir la simplicité, l’humilité et l’introspection si nécessaires aujourd’hui dans ce monde d’égos exacerbés !

Le chemin vers Compostelle est un chemin de connaissance ! Se connaître soi-même est la base même d’une vie plus sereine qui permet de mieux se tourner vers l’autre et ainsi d’aimer ce qui est l’essence même de la vie.… ULTREIA

  

Reves de Compostelle à votre écoute!

Pierre Catoire

Notre site poursuit sa progression pour être, chaque jour un peu plus, en phase avec les envies et les besoins des pèlerins ! C’est ainsi que nous achevons la mise en place des étapes relatives à la variante de Rocamadour et à celle de la vallée du Célé que les « cheminants » peuvent emprunter à partir de Figeac sur la Via Podiensis… De même nous avons le projet de compléter le Camino del Norte pour lequel nous ne nous sommes  pas  encore positionnés avec les étapes côtières qui continuent après Sebrayo, délaissant ainsi Oviedo et le Primitivo.

La présentation des différentes étapes sur le site est assortie d’une palette de renseignements indispensables au bien être et à la sécurisation des marcheurs : traces GPS, Météo, hébergements, curiosités majeures sur l’étape et bien évidemment de nombreuses photographies relatant le cheminement…

Nous sommes également à l’écoute de tous les internautes et c’est avec grand plaisir que nous accueillerons vos suggestions, photos, compte-rendu d’expérience pour rendre notre site encore plus riche et attrayant au travers d’une chaîne d’union qui unit cette grande communauté de pèlerins !

Notre site est heureux et fier de l’action militante qui est sienne et qui contribue au développement de l’esprit du pèlerinage vers Compostelle avec la volonté de maintenir l’authenticité des chemins, ses traditions et légendes millénaires avec, en toile de fond, la préservation de ce beau patrimoine soumis à la tentation des marchands du temple toujours plus nombreux !

 

  

Quel devenir pour les chemins de Compostelle?

Pierre Catoire

Les jours et années défilent et s’enchaînent depuis mon premier départ sur le chemin de Compostelle… C’était en Avril 2003 devant la cathédrale Sainte Marie du Puy en Velay ! Que de changements sont intervenus depuis cette date, tant au niveau des chemins eux-mêmes qu’à celui des infrastructures et services accompagnant les pérégrinations !

Les progrès techniques en terme de communication se sont particulièrement développés notamment avec l’arrivée des téléphones portables et, depuis peu, des traces gps… Les hébergements se sont multipliés sur les chemins les plus fréquentés offrant un panel répondant à toutes les attentes et à toutes les bourses.

On dénombre de plus en plus de nouveaux chemins qui mènent vers Compostelle que des « pionniers » inventifs et créatifs s’évertuent à en faire reconnaître le bien fondé sur le plan historique pour bénéficier de retombées économiques liées au passage des pèlerins… Il est vrai que tous les chemins mènent à Rome…et à Compostelle !

Compostelle a également favorisé l’éclosion de nombreux ouvrages relatant des expériences personnelles qui mériteraient, d’après les auteurs, d’être mis en valeur pour relater leur parcours et susciter des vocations. Des personnalités, déjà connus sur le plan médiatique, n’ont d’ailleurs pas hésité à emboîter le pas de ces « pèlerins-écrivains » pour renforcer la notoriété qui leur est dû et bénéficier ainsi de « l’effet de mode Compostelle » !

Enfin on voit fleurir un peu partout une multitude d’associations nouvelles couvrant parfois les mêmes secteurs géographiques au gré d’égos exacerbés engendrant parfois des luttes d’influence dont le milieu associatif est coutumier !

On prend conscience aisément que les chemins menant à Saint jacques font l’objet d’un engouement qui n’est pas prêt de s’éteindre car son impact économique est indéniable… De nombreuses entreprises, profitant de cette opportunité, se sont mises en place et proposent « du pèlerinage clé en main et à la carte » Votre chemin est tracé, vos hébergements retenus, vos bagages pris en charge, on vous réserve mêmes les billets d’avion, de train afin de vous rendre au point de départ convenu et choisi par vous !

Que reste-t-il aujourd’hui de cet esprit pèlerin qui favorisait la solidarité, l’entraide et l’humilité contribuant à faire du pérégrinant un « homme nouveau » lors de son arrivée à Compostelle. A ce jour il est toujours possible de cheminer selon cet état d’esprit mais je ne peux que m’interroger sur le devenir de nos chemins qui deviennent de plus en plus touristiques au détriment de l’essence même du pèlerinage qui apaisait, encourageait et guérissait d’un monde chaque jour un peu plus tourmenté où le chacun pour soi devient monnaie courante !

 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2


St Georges

Mardi 23 Avril 2024