43000 Le Puy en Velay

(19061 h)

Tous commerces - Services - Gares SNCF et routière - Hébergement (Auberge de Jeunesse - Camping - Hôtel - Gîte)

Via Podiensis

Étape : Le Puy en Velay- Saint Privat d'Allier (24 km)

Le Puy, lové au cœur du Velay, est unique avec ses trois édifices religieux perchés au-dessus de la ville. La chapelle Saint- Michel d'Aiguilhe sur son piton rocheux, la statue de Notre-Dame, et la masse de la cathédrale de style roman dominent un dédale de ruelles médiévales où règne une forte identité jacquaire. Les cheminants doivent ressentir une certaines émotion à descendre les 134 marches de la cathédrale pour partir sur les traces d'un pèlerinage vieux de plus d'un millénaire. Les premiers efforts des pèlerins sur les hauteurs de la ville permettent de jeter un ultime coup d’œil panoramique sur la cité et de partir à la découverte de la beauté du paysage des monts du Velay. C'est votre première journée: prenez le temps d'atteindre Saint-Privat-d'Allier.

Pierre Catoire (2003)

tél office du tourisme : 04 71 09 38 41

Anglès du Tarn (La Salvatat - Anglès) A

43580 Saint Privat d'Allier

(398 h)

Alimentation - Bar - Restaurant - Hébergement (Gîte - Hôtel - Camping)

 

Cliquez sur ce lien pour en savoir plus

Via Podiensis

Étape : Saint Privat d'Allier - Saugues (20 km)

Entre monts du Velay et plateau du Gévaudan, la profonde entaille de l'Allier oblige les pèlerins à effectuer prudemment, à partir du beau site de Rochegude, une grande descente sur la petite ville de Monistrol-d'Allier; un dénivelé conséquent qu'il faudra regagner au-delà des orgues volcaniques pour récupérer les hauteurs de la Margeride naissante.Heureusement, la suite n'est plus qu'un cheminement où d'agréables bosquets bordent les nombreuses prairies. Au bord de la route une sculpture de la bête regarde et domine Saugues, la capitale du Gévaudan. La dernière descente permet d'admirer ce bourg regroupé autour de la tour des Anglais et de la collégiale Saint-Médard. Au cœur de cette ancienne place forte, les murs de granit "usés"par les affres du temps seront le meilleur refuge pour le terme de cette deuxième étape.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2008)

tél office du tourisme : 04 71 57 22 13 (Mairie)

43170 Saugues

(1701 h)

Tous commerces et Services - Hébergement (Gîte - Centre d'Accueil - Hôtel)

En savoir plus sur Saugues

Via Podiensis

Étape : Saint Privat d'Allier - Saugues (20km)

Entre monts du Velay et plateau du Gévaudan, la profonde entaille de l'Allier oblige les pèlerins à effectuer prudemment, à partir du beau site de Rochegude, une grande descente sur la petite ville de Monistrol-d'Allier; un dénivelé conséquent qu'il faudra regagner au-delà des orgues volcaniques pour récupérer les hauteurs de la Margeride naissante.Heureusement, la suite n'est plus qu'un cheminement où d'agréables bosquets bordent les nombreuses prairies. Au bord de la route une sculpture de la bête regarde et domine Saugues, la capitale du Gévaudan. La dernière descente permet d'admirer ce bourg regroupé autour de la tour des Anglais et de la collégiale Saint-Médard. Au cœur de cette ancienne place forte, les murs de granit "usés"par les affres du temps seront le meilleur refuge pour le terme de cette deuxième étape.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2008)

tél office du tourisme : 04 71 77 71 38

La chapelle Saint Roch

Cette petite chapelle est située à 19,6 km après notre départ de Saugues... Elle marque pour ainsi dire le passage de la province d'Auvergne à celle du Languedoc .

En savoir plus sur la chapelle Saint Roch

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

43170 Chanaleilles

(179 h)

En savoir plus sur Chananeilles

Jacques Sabatié (2018)

tél office du tourisme : 04 71 74 40 30 (Domaine du Sauvage)

 

48120 Saint Alban sur Limagnole

(1364 h)

Alimentation - Bar - Restaurant - Hébergement (Gîte - Hôtel - Chambres )

En savoir plus sur Saint-Alban-sur-Limagnole

Via Podiensis

Étape : Saugues - Saint Alban sur Limagnole (29,5km)

Aujourd'hui, c'est une belle et longue traversée au cœur de la Margeride qui laisse dans votre dos la tour des Anglais pour aller à travers de nombreuses forêts de résineux où le granit affleure çà et là en de jolis chaos. En cours de chemin, la tour des Clauzes posée en équilibre sur un rocher est l'occasion d'une belle pause avant d'aller chercher l'égréable vallon du Virlange, au-delà du Villeret-d'Apchier. La lente montée dans le bois de hêtres permet d'atteindre l'étonnant domaine du Sauvage. Ici la solitude est de mise: on imagine aisément des rigueurs de l'hiver batte le granit imperturbable des murs épais du gite. Si vous n'y faites pas escale, vous abandonnerez le département de la Haute-Loire pour entrer dans celui de la Lozère à la hauteur de la chapelle Saint-Roch. Peu de changement dans le paysage: vous êtes toujours en Margeride.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2008)

tél office du tourisme : 04 66 31 57 01

Anglès du Tarn (La Salvatat - Anglès) A

48130 Aumont-Aubrac

(1081 h)

Tous commerces - Services - Gare SNCF -Hébergement (Gîte - Chambres - Hôtel )

En savoir plus sur Aumont-Aubrac

Via Podiensis

Étape : Saint Alban de Limagnole - Aumont-Aubrac (15,3 km)

Journée de transition entre les plateaux de la Margeride et de l'Aubrac où le relief plus tourmenté de chaque côté de la vallée de la Truyère égayera votre étape, heureusement assez courte pour vous reposer de celle de la veille. Quelques petits bourgs rythmeront votre marche au cœur de la Lozère. Il faudra passer la Truyère au fond des Estrets pour pouvoir s'insinuer dans les forêts de résineux, hélas, dévastées par les tempêtes de 1999 que le temps efface doucement. L'harmonie et la sérénité qui règnent dans le bourg d'Aumont-Aubrac, joliment préservé et restauré, combleront votre étape.

Fiche de l'étape

Pierre Catoire (2003)

tél office du tourisme : 04 66 42 88 70

Arles (Arles-Saint Gilles du Gard) AArles (Arles-Saint Gilles du Gard) A

48260 Nasbinals

(542 h)

Commerces et Services - Hébergement (Gîte - Hôtel - Centre d'Accueil)

En savoir plus sur Nasbinals

Via Podiensis

Étape: Aumont-Aubrac - Nasbinals (26,4 km)

Pour beaucoup, la symbolique du chemin de la "via Podiensis" (voie du Puy) puise son image au cœur du plateau de l'Aubrac. Cet espace, fait d'immensité et de solitude, est devenu un véritable mythe au point qu'on le redoute peut être, mais qu'on l'espère toujours. En deuxième partie, après l'escale typique, Chez Régine, suivez les trailles, parfumées au printemps. C'est le temps de la transhumance où les vaches de race Aubrac, au regard andalou, occupent, durant la bonne saison, les pâturages divisés par les murettes et les clôtures. Le vent, la neige parfois, peuvent surprendre le pèlerin; quand le brouillard s'en mêle, les chaos granitiques deviennent fantomatiques et réveillent les légendes. Laissez votre imagination galoper, mais ne perdez pas de vue votre chemin.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2008)

Gilbert Buecher (20..)

tél office du tourisme : 04 66 32 55 73

Astorga (Hospital de Orbigo - Astorga) CFAstorga (Hospital de Orbigo - Astorga) CF

12470 Saint Chély d'Aubrac

(519 h)

Tous commerces alimentaire - Guichet bancaire - Hébergement (Gîte - Camping - Chambres)

En savoir plus sur Saint-Chély-d'Aubrac

Via Podiensis

Étape:Nasbinals - Saint Chély d'Aubrac (16,6 km)

Les derniers pas sur le plateau d'Aubrac ne sont pas les moindres. Les 1368 mètres d'altitude du col entre Nasbinals et Aubrac en font un des points les plus hauts de tout le parcours. On ne retrouve ces hauteurs que dans la traversée des Pyrénées, si loin encore...Il est toujours bon de cheminer à travers les pâturages où, à notre grand regret, les burons abandonnés ne fleurent plus ce fromage d''Aubrac si goûteux et si parfumé. Un manque que l'on peut toutefois combler au prestigieux hameau d'Aubrac, étape historique . Ici, la puissance dégagée par les bâtiments de la domerie rassure le pèlerin au coeur des grands espaces. Ensuite, la transition paysagère se fait petit à petit dans la descente, jusqu'à Saint-Chély-d'Aubrac. Un compromis entre le plateau que l'on vient de quitter et la vallée du Lot à venir.

Voir la fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2018)

Gilbert Buecher (20..)

tél office du tourisme : 05 65 44 21 15

12500 Espalion

(4559 h)

Tous commerces - Services - Navette bus vers Rodez - Hébergement (Gîte - Hôtel - VVF hors saison)

En savoir plus sur Espalion

Via Podiensis

Étape: Saint Chely d'Aubrac - Espalion (24 km)

Aujourd'hui, vous quittez définitivement l'Aubrac pour plonger dans la vallée radieuse du Lot. Mais d'abord, le GR décide, après la traversée du vieux pont sur la Boralde, de traverser une belle forêt de hêtres après le hameau du Recours avant de cheminer sur un petit plateau entre les Cambrassats et l'Estrade. Après l'épisode forestier à l'ombre des hêtres et des châtaigniers , l'habitat plus dense annonce l'arrivée sur un des "plus beaux villages de France": Saint-Côme-d'Olt. Son église dresse un étonnant cloché vrillé au cœur d'une petite cité moyenâgeuse où il est heureux de flâner un moment. Vous finirez par une escapade rive gauche du Lot avant de gagner un peu de hauteur sur le Puech boisé de Vermus et de visiter l'étonnante église romane de Perse, aux portes d'Espalion.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2003)

tél office du tourisme : 05 65 44 10 63

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

Estaing

(511 h)

Estaing se situe à 12,4 km du départ d'Espalion.

Commerces - services - Guichet bancaire

En savoir plus sur Estaing

Jacques Sabatié (2018)

tél office du tourisme : 04 65 44 03 22 ou 05 65 44 70 32 (Mairie)

Atapuerca (San Juan de Ortega - Burgos) CF

12140 Golhinac

(329 h)

Épicerie - Bar-restaurant - Hébergement (Chambres - Gite - Pôle touristique)

En savoir plus sur Golhinac

Via Podiensis

Étape: Espalion - Golinhac (27,5 km)

Le vieux pont et l'enfilade des maisons aux balcons de bois se reflètent dans l'eau: telle est l'image que vous emporterez d'Espalion. Vous quittez cette ville tranquillement en suivant le Lot quelques instants avant de tracer votre "route" vers le premier monument de la journée: l'église de Béssuéjouls qui cache une chapelle au premier étage, au sein de son vieux clocher du XIe siècle. Revenus dans la vallée du Lot, vous succomberez au charme d'Estaing dont l'accueil est très apprécié des pèlerins . On y fait étape ou seulement une pause. Après cette dernière, l'itinéraire longe encore le Lot avant de "s'évader" par le haut par une rude montée sur Montégut et naviguer à travers une campagne forestière jusqu'à Golinhac. Un bourg attaché à son calme, parfait pour reposer les pèlerins après une étape assez longue.

Voir la fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2018)

tél office du tourisme : 0

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

12320 Sénergues

(421 h)

On découvre Sénergues après avoir pérégriné durant 10,8 km après le départ de Golinhac.

En savoir plus sur Sénergues

Gilbert Buecher (20xx)

tél office du tourisme : 05 65 69 85 72 (Mairie)

12320 Conques

(255 h)

Commerces - Services - Hébergement (Accueil spirituel de l'Abbaye - Gite - Chambres - Hôtel - Camping)

En savoir plus sur Conques

Via Podiensis

Étape : Golinhac - Conques (20,5 km)

La verdure du haut Rouergue vous accompagne toute la journée, rythmée par la succession d'un bel échantillon de villages et de hameaux qui déposent chacun leur témoignage. Cette étape assez facile permet d'en profiter pleinement. Nul n'est insensible aux charmes d'Espeyrac, sur le bord de la Daze, et à la richesse des monuments de Sénergues. Une fois dépassé le hameau de Saint-Marcel, un rude sentier caillouteux plonge à la découverte de Conques: un site hautement prestigieux prestigieux sur le chemin de Saint-Jacques. C'est ici qu'est venu s'installer le moine Dadon au VIIIe siècle , au cœur de la vallée du Dourdou, en "ce lieu, désert, asile des bêtes sauvages". La descente dans les ruelles fièrement restaurées vous plonge au cœur de la cité, attirés par la grandeur de l'abbatiale Sainte-Foy, un chef d’œuvre de l'art roman. Cette belle étape se termine face à son tympan historié.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2009)

Jacques Sabatié (2018)

tél office du tourisme : 05 65 72 85 00

12300 Livinhac-le-Haut

(1122 h)

Tous commerces - Services - Hébergement (Gîte - Camping - Chambres)

En savoir plus sur Livinhac le Haut

Via Podiensis

Étape : Conques - Livinhac-le-Haut (23,5 km)

Vous ne quitterez pas facilement les murs de Conques, la beauté et le prestige vous retiennent sur le pavé. Un nombre certain de pèlerins y consacrent une journée de repos. Une fois franchi le pont "romain" sur le Dourdou, le sentier raide vous oblige à vous concentrer sur vos pas pour atteindre la chapelle Sainte Foy, perchée à mi-pente. Un dernier coup d’œil sur la cité de Conques de Conques et vous filez sous les châtaigniers à la découverte des moutonnements verdoyants du Rouergue. Vous irez par les hameaux des Clémenties, devenu l'itinéraire classique du GR 65, ou par la variante de Noailhac et la chapelle Saint-Roch. Puis ce sera Decazeville, une grande ville, ou bien la tranquillité de Livinhac-le-Haut, entouré par un méandre du Lot.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2003)

tél office du tourisme : 0

46100 Figeac

(9778 h)

Tous commerces - Services - gares SNCF et routière - Hébergement (Gîtes - Hôtels - Chambres)

En savoir plus sur Figeac

Via Podiensis

Étape : Livinhac-le-Haut - Figeac (25,4 km)

La longue traversée du GR 65 dans l'Aveyron s'achève aujourd'hui pour s'insinuer dans le joli département du Lot, aux limites sud du Cantal. Vous quittez les rives de l'affluent de la Garonne pour préférer un cheminement sur les hauteurs. La richesse agricole est notable, où l'élevage et les vergers priment sur le paysage. Ce n'est qu'aux abords de Figeac que l'on commence à ressentir l'influence des causses et à voir une des premières cazelles, ces cabanes de berger en pierres sèches et en forme d'igloo. L'abbatiale Saint-Sauveur, l'église Notre-Dame-du-Puy et les ruelles médiévales de Figeac, où vous découvrirez des reproductions de la pierre de Rosette, combleront votre curiosité culturelle en cette fin d'étape.

Fiche de l'étape

Pierre Catoire (2009)

tél office du tourisme : 05 65 34 06 25

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

46100 Béduer

(709 h)

Béduer se localise à 13 km après le départ de Figeac.

En savoir plus sur Béduer

jacques Sabatié (2018)

tél office du tourisme : 0

Biduedo ( O Cebreiro - Tricastela) CFBiduedo ( O Cebreiro - Tricastela) CF

46160 Cajarc

(1120 h)

Tous commerces - Services - Hébergement (Gîte - Chambre - Camping)

En savoir plus sur Cajarc

Via Podiensis

Étape: Figeac - Cajarc (31,5 km)

On quitte rapidement les rives du Célé pour atteindre le causse au-dessus de Figeac. Tout au long de la journée, le parcours reste sur les hauteurs comme autrefois où les pèlerins préféraient éviter les vallons peu sûrs. Le calcaire devient de plus en plus présent avec sa végétation plus rabougrie mais aussi avec ses maisons et ses villages typiques. Le Gréalou, avec son vieux puits et l'église romane, est l'occasion d'une pause agréable sous les platanes avant de poursuivre à la rencontre des dolmens, de croix et de murettes. En fin de journée, les falaises de roc Rouge permettent de découvrir la cuvette de Cajarc, où il fait bon vivre au bord du Lot.

Fiche de l'étape

Pierre Catoire (2009) -Jacques Sabatié (2019) - Eric Muller (2012)

Jacques Sabatié (2019)

tél office du tourisme : 05 65 40 72 89 (Bureau d'information)

Bonnemazon (La Barthe de Neste - Bagnères de Bigorre) PP

46260 Varaire

(324 h)

Épicerie - Café-restaurant - Hébergement (Gîte - Chambres)

En savoir plus sur Varaire

Via Podiensis

Étape : Cajarc - Varaire (25 km)

A peine retrouvée la richesse des rives du Lot, vous repartez à l'assaut de l'austère beauté des causses après le village perché de Gaillac. Pas de point fort aujourd’hui, mais plutôt un charme permanent dans la lente progression à travers un paysage unique et préservé. La marche solitaire dans les forêts de chênes, la surprise d'un animal sauvage ou la découverte des hameaux isolés ne sont-elles pas l'essence même du chemin de Saint-Jacques? Si vos pieds ne vous causent pas de souci et si le sac à dos n'est pas trop lourd sur les épaules, le rythme de vos pas vous emportera dans une douce rêverie sur le causse de Limogne, jusqu'à Varaire. Cette solitude sera peut être seulement troublée par la rencontre d'un troupeau de brebis caussenardes, aux yeux cerclés de noir.

Fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2019)

tél office du tourisme : 0

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

46230 Veylats

Vous pouvez opter pour un couchage à Veylats au lieu de Varaire. En ce cas vous marcherez hors chemin durant 1,5 km ce qui diminuera d'autant votre parcours du lendemain. Le Monastère des "Filles de Jésus" accueille les pèlerins sur réservation en demi-pension ou en location simple

Voir plus sur Veylats

Via Podiensis

Étape: Cajarc - Varaire (25 km)

A peine retrouvée la richesse des rives du Lot, vous repartez à l'assaut de l'austère beauté des causses après le village perché de Gaillac. Pas de point fort aujourd’hui, mais plutôt un charme permanent dans la lente progression à travers un paysage unique et préservé. La marche solitaire dans les forêts de chênes, la surprise d'un animal sauvage ou la découverte des hameaux isolés ne sont-elles pas l'essence même du chemin de Saint-Jacques? Si vos pieds ne vous causent pas de souci et si le sac à dos n'est pas trop lourd sur les épaules, le rythme de vos pas vous emportera dans une douce rêverie sur le causse de Limogne, jusqu'à Varaire. Cette solitude sera peut être seulement troublée par la rencontre d'un troupeau de brebis caussenardes, aux yeux cerclés de noir.

Fiche de l'étape

Pierre Catoire

tél office du tourisme : 05 65 31 63 51 (Monastère de Veylats)

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

46230 Laburgade

(354 h)

Petite commune localisée à 12 km avant d'arriver à Cahors.

Voir plus sur Laburgade

Jacques Sabatié (2019)

tél office du tourisme :

46230 Lalbenque

(1735 h)

Localité (hors GR) à proximité de Mas de Vers

En savoir plus sur Lalbenque

Hébergement

tél office du tourisme : 0

46000 Cahors

(19907 h)

En savoir plus sur Cahors

Via Podiensis

Étape: Varaire - Cahors (33,1 km)

Vous partez pour l'une des étapes les plus longues de la Via Podiensis si vous voulez dormir à Cahors le soir. Heureusement, le parcours est pratiquement horizontal et majoritairement forestier, toujours au cœur du parc naturel des causses. Après Bach, le cami ferrat, ancienne voie romaine utilisée par les muletiers , mène tout droit vers Cahors.Il évite les villages de Vaylats et de Lalbenque. Le premier abrite un monastère où le pèlerin peut faire étape , et le second est "mondialement" connu pour sa truffe noire. Au bout du plateau, la descente panoramique sur Cahors clôt une belle journée. La ville protégée par un méandre du Lot est la plus importante sur le chemin du Puy et recèle maints monuments à visiter, comme le prestigieux pont Valentré.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2003) - Paul Herman (2009) - José Garcia (2012)

tel office du tourisme: 05 65 53 20 65

 

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

46800 Lascabannes

(199 h)

Petite commune localisée 22 km après le départ de Cahors. Le tampon représente "le lavage des pieds" relaté dans la Bible et dont la scène est reproduite ici pour les pèlerins avec un prêtre-ouvrier.

Gite communal- Chambres

En savoir plus sur Lascabannes

Pierre Catoire (2009)

tél office du tourisme : 05 65 31 86 38 (Gîte)

Cartelègue ( Saint Aubin de Blaye - Blaye) T

46800 Montcuq

(1241 h )

Il y a encore quelque temps les guides mentionnaient Montcuq comme commune-étape sur le chemin. Aujourd'hui il semblerait qu'une préférence soit donnée à Lascabanes! Il est vrai que l'étape Cahors - Montcuq est de 31 km ce qui correspond à un long parcours que bon nombre de pèlerins hésitaient à effectuer en une seule fois... L'étape Cahors-Lascabannes est de 22 km mais ces kilomètres en moins seront des kilomètres en plus répartis sur les prochaines étapes! A vous d'opter pour la formule qui vous convient en fonction de votre état de fraîcheur!

En savoir plus sur Montcuq

Via Podiensis

Étape: Cahors - Montcuq (31 km)

Du haut du Pech d'Angély, jetez un dernier coup d’œil sur l'ancienne capitale du Quercy avant de partir de nouveau sur les causses qui se meurent dans les vallées plus riches , à l'ouest du département du Lot. Après cinq heures et demie de pérégrination au minimum, les maisons fleuries et la tranquillité de Lascabannes, dans la vallée du Verdanson, sauront vous inciter à poser votre sac à moins que vous ne tentiez de rejoindre Montcuq et vous ajouterez alors deux heures vingt pour pérégriner sur les neuf kilomètres supplémentaires...

 

Fiche de l'étape

Pierre Catoire (2009)

tél office du tourisme : 05 65 22 94 04

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

82110 Lauzerte

(1447 h)

Tous commerces - Services - Nombreuses chambres

En savoir plus sur Lauzerte

Via Podiensis

Étape: Montcuq - Durfort-Lacapelette (25,7 km)

La première moitié de cette étape nous fait passer (au niveau de Montlauzin) du Lot au Tarn et Garonne mais nous restons en Quercy et rien dans le paysage ne marque cette frontière inventée par les hommes.Ensuite le GR gravit le piton de Lauzerte, première bastide sur notre chemin: la visite du site impose un petit détour, mais il faut aller jusqu'à la place des Cornières, tout en haut du village...vous serez étonnés de voir ce que l'on découvre sois les pavés! Le reste de l'étape nous amène entre pigeonniers et chapelles dans la campagne tranquille jusqu'à la halte dans le curieux village de Durfort-Lacapelette qui, malgré son nom, n'a pas d'église et dont les maisons s'éparpillent tout au long d'un coteau.

Fiche de l'étape

Pierre Catoire (2009)

tél office du tourisme : 05 63 94 61 94

82390 Durfort-Lacapelette

(834 h)

Une boulangerie-épicerie - un café

En savoir plus sur Durfort-Lacapelette

Via Podiensis

Étape: Montcuq -Durfort-Lacapelette (25,7 km)

La première moitié de cette étape nous fait passer (au niveau de Montlauzin) du Lot au Tarn et Garonne mais nous restons en Quercy et rien dans le paysage ne marque cette frontière inventée par les hommes.Ensuite le GR gravit le piton de Lauzerte, première bastide sur notre chemin: la visite du site impose un petit détour, mais il faut aller jusqu'à la place des Cornières, tout en haut du village...vous serez étonnés de voir ce que l'on découvre sois les pavés! Le reste de l'étape nous amène entre pigeonniers et chapelles dans la campagne tranquille jusqu'à la halte dans le curieux village de Durfort-Lacapelette qui, malgré son nom, n'a pas d'église et dont les maisons s'éparpillent tout au long d'un coteau.

 

Fiche de l'étape

Pierre Catoire (2004)

tél office du tourisme : 0

Chapelle Saint Roch (Saugues-Saint Alban) LP

82200 Moissac

(13195 h)

Tous commerces - Services - Gares SNCF et routière - Hébergement (Gîte - Chambre - Hôtel -Accueil spirituel)

En savoir plus sur Moissac

Via Podiensis

Étape: Durfort-Lacapelette - Moissac (14 km)

Un pigeonnier sur pilotis au bord du chemin, la chapelle Saint Sernin isolée au fond d'un vallon, celle de Saint Martin frappée par le vent sur les hauteurs , tout comme l'église d'Espis: voilà la partition qui attisera votre curiosité.Vos pas vous conduisent d'une ferme à l'autre sur fond de champs aux cultures diversifiées. La vigne apparaît sur les coteaux ensoleillés où le fameux chasselas de Moissac livre dans ses grains dorés toute sa saveur subtile.A l'autre bout, Moissac, étape majeure et historique, ne manque pas d'attraits avec l'abbatiale Saint Pierre: son tympan représente l'Apocalypse selon Saint Jean; le cloître est considéré comme l'un des plus richement décorés avec ses soixante-seize chapiteaux sculptés.

 

Fiche de l'étape

Pierre Catoire (2009)

tél office du tourisme : 05 63 04 01 85

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

82340 Auvillar

(916 h)

Localité située 19,2 kilomètres après le départ de Moissac

Commerces - services

En savoir plus sur Auvillar

Jacques Sabatié (2009)

tél office du tourisme : 05 63 39 89 82

Chatellerault (Dangé Saint Romain - Chatellerault) T

32340 Saint-Antoine

(192 h)

Restaurant - Épicerie - Hébergement (Gîte - Chambres)

En savoir plus sur Saint-Antoine

Via Podiensis

Étape: Moissac - Saint Antoine ( 27,5 km)

Le confluent du Tarn avec la Garonne et le canal de Golfech ont toujours posé des problèmes au GR 65 qui nous propose deux solutions: les sportifs grimperont sur la corniche de Boudou; les sages suivront tout simplement le canal latéral à la Garonne car, entre le Puy et Compostelle, ils n'auront jamais la possibilité de marcher pendant trois heures au bord de l'eau, à l'ombre, à l'écart des voitures. Au sud de Moissac, la verte Lomagne est une région de collines, très fertile: c'est le pays de l'ail blanc ramené par les croisés et dont un tiers de la consommation française est produite ici. C'est aussi le domaine des cultures très spécialisées comme la production de semences : voilà pourquoi vous pourrez voir de grands champs de légumes et de fleurs que l'on laisse monter en graines. Si vous passez dans cette région en dehors de l'été, il faut savoir (surtout les vététistes) que le sol argilo-calcaire est extrêmement collant en période de pluie. En fin d'étape, après le pont sur l'Arrats, nous ferons notre premier kilomètres dans le département du Gers.

Fiche de l'étape

Pierre Catoire

tél office du tourisme:05 62 29 42 85

La Salvetat sur Agout (Murat sur Vèbre - La Salvetat sur Agout) ALa Salvetat sur Agout (Murat sur Vèbre - La Salvetat sur Agout) A

32700 Lectoure

(3665 h)

En savoir plus sur Lectoure

Via Podiensis

Étape: Saint Antoine - Lectoure (24,8 km)

Pendant cinq jours, des abords de la Garonne à l'Adour, nous allons traverser une région célèbre pour ses bastides, ses châteaux, son foie gras, son Armagnac.... bref, son bien-vivre: ce n'est pas encore l'Aquitaine, ni les Pyrénées que l'on devine les matins clairs, c'est le Gers! Depuis quelques années, le tracé du GR 65 a été profondément remanié tout au long de cette étape: plus direct, il respecte davantage l'itinéraire historique. Au prix d'un peu de goudron (ce qui vaut bien la glaise des bordures de champs), nous découvrons des sites aussi intéressants que Miradoux (la plus ancienne des bastides gersoises) ou Castet-Arrouy avec sa petite église étonnamment décorée au XIX e siècle par un artiste local. L'arrivée à Lectoure, que l'on découvre progressivement, avec sa haute cathédrale qui se dresse derrière les fortifications, est spectaculaire.

Fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2009) - Pierre Catoire (2010) - Paul Herman (2012)

tél office du tourisme : 05 62 64 00 00

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

32480 La Romieu

(571 h)

La découverte de La Romieu passe par une variante du chemin qui rallonge celui-ci de 5 km. Je pense que le détour n'est pas vain et que la visite de La Romieu avec sa Collégiale Saint Pierre justifie cet effort supplémentaire de pérégrination.La collégiale fut achevée en 1318 par le cardinal d'Aux. Le cloître carré à quatre galeries de huit arcades gothiques géminées à roses trilobées soutenait l'étage disparu des bâtiments conventuels. du cloître , une arcade à mâchicoulis conduit à l'église , longue de (36 mètres) , haute (15 mètres) et étroite (9 mètres). Voûte gothique et abside à pans coupés. Dans le chœur, tombeaux du prélat et de ses neveux , profanés au moment de la Réforme, banalement refaits.Trois tours: l'une à l'est, octogonale, isolée, avec une sacristie ornée de peintures du XIVe siècle (16 anges chanteurs ou musiciens escortés, de la famille d'Aux) et 168 marches menant au sommet; la seconde , un clocher de 33 mètres; et la troisième est ce qu'il reste du palais du cardinal.

En savoir plus sur La Romieu

Via Podiensis

Étape: Variante sur le parcours Lectoure - Condom (27 km)

Fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2009)

tél office du tourisme : 05 62 28 86 33

32100 Condom

(6508 h)

La cathédrale, dont le clocher quadrangulaire domine Condom, a été bâtie de 1507 à 1531, dans un gothique flamboyant.Portail ouvragés voûtes aux clés ornées et dorées , grandes baies à remplissage flamboyant. La chapelle axiale de la Vierge, gothique à cinq pans , paraît un vestige de l'abbatiale du XIVe siècle. De l'église, on passe au cloître (voûtes gothiques) puis au palais de justice, ancienne chapelle de l'évêque. Le palais épiscopal de 1764 est devenu sous-préfecture.Dans les anciennes écuries (charpente du XViie siècle) le musée de l'Armagnac possède un pressoir en poutres de 18 tonnes. Beaux hôtels du XVIIIe avec leurs jardins localisés avenue de Gaulle (anciennement cours Scipion-Dupleix)

En savoir plus sur Condom

Via Podiensis

Étape : Lectoure - Condom ( 27,00 km)

Hier le chemin était jalonné de châteaux de toutes époques; aujourd'hui l'étape est sous le signe du gothique. partant de la cathédrale de Lectoure pour arriver à celle de Condom, le GR fait (depuis la chapelle d'Abrin) un détour plein nord , vers l'imposante collégiale de la Romieu. Il faut savoir que ce n'est pas vraiment l'itinéraire historique et que cela ajoute cinq kilomètres à une étape déjà longue, mais ceux qui choisiront ce parcours à travers bois ne le regretteront pas, d'autant plus qu'on peut faire étape dans le village. Ceux qui ne désirent pas passer par la Romieu iront à la chapelle d'Abrin à Castelnau-sur-l'Auvignon de façon beaucoup plus directe , soit par de petites routes de crêtes, soit par la vallée tranquille de l'Auvignon.Les divers tracés une fois réunis, nous passerons tous à la chapelle romane de Sainte Germaine et savourerons ensemble la belle descente sur Condom qui mérite une visite avec sa place Saint Pierre et la cathédrale, entourées de petites rues très agréables.

 

Fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2009) - Pierre Catoire (2010) - Pierre Catoire (2010) - Hébergement (2021)

tél office du tourisme : 05 62 28 00 80

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

32250 Montréal

(1166 h)

Montréal se situe 16,3 km après notre départ de Condom pratiquement à mi-parcours de l'étape qui nous amène à Eauze. Montréal-du-Gers fut précédée d'un oppidum antique sur son éperon rocheux dominant l'Auzoue. Une des premières bastides gasconnes fut construite dans la mouvance anglaise en 1289. Il en reste quelques débris de fortifications détruites à la Révolution, de vieilles ruelles et une église gothique (XIIIe restaurée au XVIIe siècle) avec une mosaïque gallo-romaine. Mairie XVIIIe et musée archéologique.

Commerces - Services sauf Hôtel -Hébergement (Gîte - Chambres - Accueil équestre à 500 m Hors GR))

En savoir plus sur Montréal

Via Podiensis

Étape: Condom - Eauze (33,5 km)

Fiche de l'étape

Office de Tourisme (2021)

tél office du tourisme : 05 62 29 42 85

32800 Eauze

(3942 h)

Eauze fut "Eluza", capitale des bascophones Eluzates dont les romains firent une capitale de la Novempopulanie, en fut aussi au IVe siècle l'un des premiers évêchés , il ne survécut pas aux sarrazins.L'église Saint-Luperc qu'on appelle "cathédrale" a été bâtie en 1521 par l'évêque de Condom Jean Marre. C'est est un vaisseau gothique haut de 22 mètres, à nef unique, et chapelles basses entre les contreforts. Des briques romaines ont été réemployées dans les mursl.Sur la place d'Armagnac, à arcades, la maison de Jeanne d'Albret (XVe siècle) a des piliers de bois et des poutres sculptées.On verra également avec intérêt la maison des Consuls (colombages), les restes de remparts et le musée d'archéologie.

Tous commerces- Services - Hébergement (Gîte - Hôtel - Chambres - Camping)

En savoir plus sur Eauze

Via Podiensis

Etape: Condom - Eauze (33,5 km)

Fiche de l'étape

Pierre Catoire (2010)

tél office du tourisme : 05 62 09 85 62

L'Hôpital Saint Blaise (Oloron Sainte Marie- L'Hôpital Saint Blaise) PP

32110 Nogaro

(2012 h)

Nogaro tient son nom d'une plantation de noyers, "Nogarolium". Son église garde un beau portail avec Christ en majesté, mandorle, symboles des évangélistes, de facture toulousaine, et en cul-de-lampe, une sirène tenant la queue et un vieillard, plutôt espagnols. La triple voûte en demi-berceau fut construite en briques en 1662, mais les colonnes aux arcs brisés conservent leurs chapiteaux romans; feuilles d'acanthe, centaures, musiciens, Daniel dans la fosse aux lions, Zachée dans l'arbre, Jésus dans la barque des pêcheurs.

Commerces - Services - Hébergement (Gîte - Chambre - Hôtel)

En savoir plus sur Nogaro

Via Podiensis

Étape: Eauze - Nogaro ( 20 km)

Fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2009)

tél office du tourisme : 05 62 09 13 30

Le Puy en Velay (Le Puy en Velay - Saint Privat d'Allier) LPLe Puy en Velay (Le Puy en Velay - Saint Privat d'Allier) LPLe Puy en Velay (Le Puy en Velay - Saint Privat d'Allier) LP

40800 Aire sur l'Adour

(6119 h)

Aire était la cité des Aturenses, peuple aquitain, et devint le Vicus Julii des romains. Dans la ville basse la cathédrale Saint Jean Baptiste , souvent remaniée et curieuse par son aspect hétéroclite, n'a conservé du XIIe siècle que trois travées et absides. La sévère façade du XIIIe, surélevée d'une d'une tour à toit d'ardoise, a pour portail une simple voussure en arc brisé. L'hôtel de ville (depuis 1927)est l'ancien évêché (bâtiment du XVIIe siècle). Au petit musée archéologique de l'hôtel de ville, pierres sculptées de coquilles Saint Jacques.La maison de l'officialité (XVIe, 6, rue Labeyrie fenêtres à meneaux) était la juridiction où siégeaient les jurats. Le pont de pierre à cinq arches sur l'Adour, est de 1852, la halle aux grains octogonale avec de grandes arches de pierre, de 1860. Mais il ne faut surtout pas ignorer ce qui apparaît comme le "bijou" d'Aire: l'église Sainte-Quitterie du XIIe siècle dont la description serait trop longue ici et que nous vous laisserons découvrir sur place en détail.

Tous commerces - Services - Cars SNCF - Hébergement: (Gite - Chambre - Camping )

 

En savoir plus sur Aire sur l'Adour

Via Podiensis

Etape: Nogaro - Aire sur l'Adour (30 km)

Fiche de l'étape

Pierre Catoire (2010)

Jacques Sabatié (2009)

Pierre Catoire (2004)

tél office du tourisme : 05 58 71 64 70

40320 Pimbo

(209 h)

Localisé 27,1 km après avoir quitté Aire, Pimbo veut dire le thym en gascon. Sa collégiale aurait été fondée en 778 par Charlemagne. Ce qui est certain, c'est qu'il y eut très tôt des bénédictins dans ce village surplombant la vallée du Gabas. L'église de Pimbo garde intact le chevet du XIIe siècle , abside et deux absidioles en pierre bien appareillée et d'un bel élan, fenêtres romanes entre les contreforts et modillons sculptés. On pourra découvrir, à l'intérieur, un crucifix de bois du XVIIe siècle et deux statues de saint Marc et saint Barthélémy. On admirera aussi un portail sculpté fin XIIe.

Restaurant - Petite épicerie - Hébergements (Accueil communal en dortoir ou chambres avec demi-pension possible - Chambres d'hôtes)

En en savoir plus

Pierre Catoire (2004)

tél office du tourisme : 05 58 44 46 57 (Centre d'accueil pèlerins)

Lodève (Saint Guilhem le Désert - Lodève) ALodève (Saint Guilhem le Désert - Lodève) A

64410 Arzacq - Arraziguet

(1073 h)

Deux signes du passage des "Sén-Jacquets" à Arzacq-Arraziiguet; un vitrail de saint Jacques dans l'église et trois coquilles d'or dans le chef d'azur des armoiries communales qui sont pour le reste "de gueule au lévrier courant d'or, surmonté d'un croissant. L'église abrite une très belle vierge du XVIe siècle taillée dans un bloc de bois de tilleul, assise sur une cathèdre, tenant l'enfant nu, cependant que des anges tendent derrière elleun drap fleurdelysé. En découvrira également la Tour du Peich nommée aussi "de Louis XIII et, si on a le temps, au bas de la côte de la route de Morlanne, un lavoir couvert en forme de fer à cheval. Enfin, pour la petite histoire, sachez que le nom complémentaire d'Arraziguet était celui d'un petit hameau rattaché à Arzacq!

Commerces - Services - Hébergement (Gite communal - Hôtel )

En savoir plus sur Arzacq-Arraziguet

Via Podiensis

Étape: Aire sur l'Adour - Arzacq-Arraziguet (32 km)

Fiche de l'étape

 

Pierre Catoire (2010)

tél office du tourisme : 05 59 04 59 24

Lunas (Lodève - Lunas) A

64370 Arthez-de-Béarn

(1849 h)

Après quelques villas de banlieue nées du "boom" du pétrole de Lacq , Arthez nous apparaît comme une ombre de citadelle perchée au-dessus de la plaine du gave. Son église paroissiale ne date que de 1887 mais elle a emprunté au château disparu un clocher-tour du XIIe siècle, près des restes de remparts.Autour s'alignent de veilles maisons béarnaises aux toits roux de tuiles plates.

Tous commerces - Services - Restaurant - Hébergement (Gite)

En savoir plus sur Arthez de Béarn

Via Podiensis

Étape: Arzacq-Arraziguet - Arthez-de-Béarn (30,5 km)

Fiche de l'étape

Pierre Catoire (2004)

tél office du tourisme : 05 59 67 49 10

64300 Malascq

(886 h)

Cette jolie bourgade a des maisons rurales très anciennes et, dans son château,manoir du XVIIIe, Francis Jammes situa le roman Clara d'Ellebeuse. Il a abrité depuis l'école des Roches, repliée pendant la guerre.On découvrira, en cherchant bien, quelques pierres du XVIIe dans l'église reconstruite et des vestiges (murs, pigeonnier) d'une ancienne abbaye. Malascq est localisé 10 km après le départ d'Arthez-de-Béarn.

Hébergements ( Chambre d'hôtes - Gite pèlerins)

En savoir Plus sur Malascq

Pierre Catoire (2004)

tél office du tourisme : 05 59 67 60 79 (Mairie)

64190 Navarrenx

(1052 h)

Navarrenx, ceinturée de remparts sur presque tous ses côtés à une étrange étymologie: "sponda navarrensis", mot à mot "le bois de lits des navarrais", il faudrait comprendre la bordure de la Navarre! La grande arche du pont sur le gave d'Oloron remonte au XIIIe siècle. En 1316, en fut flanquée d'une bastide . La tour de la ¨Poudrière, l'arsenal, la place des Casernes et surtout la monumentale Porte Saint Antoine, face au gave (refaite en 1645) sont à voir à Navarrenx. et aussi, la fontaine récemment retrouvée: 5 mètres d'escalier y descendent, ce qui tenait les assiégés à l'abri de la soif. L'église Saint Germain (d'Auxerre), terminée en 1562, est d'un gothique tardif. La charte du pont de Navarrenx, en 1188, prévoyait l'accueil de pèlerins et des voyageurs. Il y eut longtemps près de la porte sud une commanderie, un hôpital et une chapelle Saint Antoine.

Tous commerces - Services - Hébergement (Gîte - Chambre - Camping )

En savoir plus sur Navarrenx

Via Podiensis

Étape: Arhez-de-Béarn - Navarrenx (31,7 km)

Fiche de l'étape

Pierre Catoire (2010)

Pierre Catoire (2004)

tél office du tourisme : 05 59 38 32 85

64120 Aroue

(236 h)

L'église Saint Étienne d'Aroue, romane remaniée au XIXe siècle, présente parmi ses sculptures du XIIe siècle, un saint Jacques à cheval, image espagnole du "matamoros". (Son tampon,porté sur nos crédentiales, met d'ailleurs en scène cette représentation). Elle fut temple de la Raison pendant la Révolution: sans doute à cause du voisinage béarnais. Aroue fut la seule commune basque à adopter la politique jacobine antireligieuse.

Hébergement (Gîte communal)

En savoir plus sur Aroue

Via Podiensis

Étape: Navarrenx - Aroue (18,7 km)

Fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2009)

tél office du tourisme : 05 59 65 91 34 (Mairie)

Melle (Chenay-Melle) T

64120 Ostabat

(194 h)

A l'entrée d'Ostabat (Izura en basque), la vieille maison "Ospitalia" a renoué avec sa tradition hospitalière sous la forme d'un gîte d(étape. La cité, qu'Aimery Picaud orthographiait "Hostavalla" avait d'autres hôpitaux et reçut jusqu'à 5000 pèlerins.Traces d'anciens remparts détruits en 1228 par Sanche le Fort, roi navarrais. Voir aussi les linteaux sculptés sur les portes, notamment celui d'un compagnon du Tour de France du XIXe siècle.

Boulangerie - Bar - Hébergement (Gite - Chambre )

En savoir plus sur Ostabat

Via Podiensis

Étape: Aroue - Ostabat (24,5 km)

Fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2009) - Pascal Brielles (2002)

tél office du tourisme : 0

64220 Saint-Jean-Pied-de-Port

(1553 h)

On pénètre dans Saint Jean Pied de Port par la porte Saint Jacques ouverte dans les remparts du XIe siècle , améliorés en 1680 sous Vauban par le chevalier Deville qui bâtit la citadelle sommitale. Après la porte Saint Jacques, voici la rue de la citadelle, dominée par la forteresse et bordée de vieilles maisons en rangs serrés. Il en sera ainsi dans toute la traversée de la vieille ville. La rue de la citadelle aboutit, en bas, à l'église de Notre Dame du bout du pont, gothique sur bases romanes: portail et chevet ogivaux , abside à cinq pans. En face, porte Notre-Dame et pont sur la Nive dit romain, en réalité médiéval et restauré en 1634. Au delà, la rue d'Espagne, par où repartait le pèlerin, bordée aussi de vieilles demeures dont la plus ancienne, la maison des États de Navarre, est de 1610.

Tous commerces - Services - Gare SNCF -Hébergement (Gîte - Hôtel - Chambre - Camping)

En savoir plus sur Saint-Jean-Pied-de-Port

Via Podiensis

Étape: Ostabat - Saint-Jean-pied-de-Port (22,6 km)

Fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2009)

tél office du tourisme : 05 59 37 03 57

 


Ste Emeline

Mercredi 27 Octobre 2021