Aire sur l'Adour (Nogaro - Aire sur l'Adour) LPAire sur l'Adour (Nogaro - Aire sur l'Adour) LP

13200 Arles

(51031 h)

Tous commerces - Tous services - Gare SNCF et routière - Hébergements multiples et variés

lien

Via Tolosana

Étape: Arles - Saint Gilles (22,2 km)

Étape sur la route de Rome, Arles la provençale est aussi un des quatre principaux points de départ des chemins de Compostelle en France.La richesse des lieux saints, comme la chapelle Saint-Honorat et les sarcophages romains, la cathédrale Saint-Trophime et son cloître, ajoutés aux arènes et au dédale de ruelles confèrent à Arles une aura très particulière. Toutes les curiosités mériteraient qu'on s'y attarde longuement, mais l'impatience de prendre la route vers Saint-Jacques peut se comprendre! Par bonheur, l'étape du jour est assez courte et permet de flâner un long moment dans la cité avant d'enjamber le Grand Rhône et de partir dans le parc régional de Camargue. Une petite route à travers les marais et un pont sur le Petit Rhône sont "utiles" pour atteindre l'autre cité, au passé si prestigieux, qu'est Saint-Gilles-du-Gard.

Pierre Catoire (2011) - Jacques Sabatié (2007) - Paul Herman (2009)

tél office du tourisme : 04 90 18 41 20

30800 Saint Gilles

(13787 h)

Tous commerces - Tous services - Gites et Camping

lien

Via Tolosana

Étape: Arles - Saint Gilles (22,2 km)

Voir la fiche de l'étape,

Pierre Catoire (2011)

tél office du tourisme : 04 66 87 33 75

Arles (Arles-Saint Gilles du Gard) A

30600 Vauvert

(11608 h)

Tous commerces - Tous services - Gare SNCF - Gite et Hôtel

lien

Pierre Catoire (2011)

tél office du tourisme : 04 66 88 28 52

Astorga (Hospital de Orbigo - Astorga) CF

30660 Gallargues le Montueux

(3667 h)

Gallargues est une ville-étape pour les pèlerins de Compostelle depuis fort longtemps. L'hôpital Saint-Jacques du XIIIe siècle devenu une imposante demeure médiévale au cœur de la cité en témoigne.

Tous commerces et services- Gare SNCF et routière - Camping saisonnier

lien

Via Tolosana

Étape: Saint Gilles - Gallargues le Montueux (29,5 km)

La tranquillité de Saint-Gilles ne doit pas faire oublier qu'elle fut une des cités les plus prospères du midi et une étape très importante sur le chemin des étoiles grâce notamment à son sanctuaire et au tombeau du fondateur qui a donné son nom à la ville.Au pied de la façade richement sculptée de l'abbatiale, vous débuterez votre deuxième étape entre Petite Camargue et Costières au pays de la Vistrenque. Les vergers irrigués par le canal du Bas-Rhône ont remplacé les marais et les premières vignes pointent leurs ceps. Vauvert tombe à point pour la pause de ma m-journée, et une fois passé la visite, vos pas pas vous conduiront à Gallargues-le-Montueux placé sur une ancienne voie romaine: le chemin de la Monnaie.

Voir la fiche de l'étape

Mairie

tél office du tourisme : 04 66 35 02 91 (SI)

34000 Montpellier

(290053 h)

Tous commerces et services - Gare SNCF et aéroport - Nombreux hébergements variés

lien

Via Tolosana

Étape:Gallargues - Montpellier (35,5 km)

La garrigue commence de l'autre côté du Vidourle qui autrefois était enjambé par un pont romain d'Ambrussum. Il en reste une belle arche, mais qui ne permet pas de traverser. Aujourd'hui le chemin des coquilles se détourne par Villetelle et sa forêt mais ne passe plus par le site romain.Il est vrai qu'à bien des endroits le chemin de Saint-Jacques a suivi les grands axes de communication tracés par les Romains. Ici c'est bien le cas: la "via domitia", appelée aussi chemin de la Monnaie, est empruntée par les pèlerins. L'autoroute repose aussi sur ce tracé historique, mais le désagrément causé par sa proximité reste limité par des escapades très agréables de chaque côté. La fin de l'étape est aujourd'hui très particulière: on quitte la garrigue d'un seul coup pour s'immerger dans les villages qui sont devenus des petites villes grâce ou à cause de Montpellier. Une longue traversée urbaine commence à Vendargues, se poursuit au Crès et à Castelnau-le-Lez pour finir dans le centre historique de la cité montpelliéraine.

Voir la fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2006)

tél office du tourisme : 04 67 60 60 60

34790 Grabels

(8603 h)

Localité jouxtant Montpellier que vous pouvez rallier en tramway vous permettant ainsi une traversée laborieuse de la grande ville.En suivant ces conseils votre pérégrination de la journée  débutera ici... C'est une ancienne ville fortifiée dont on peut voir encore le reste des remparts.

Bar-Restaurant -Services banquaires - Centre commercial - Hébergement (Gite municipal -Chambres d'hôtes)

lien

Via Tolosana

Paul Herman (2020)

tél office du tourisme : 04 67 10 41 00 (Mairie)

Atapuerca (San Juan de Ortega - Burgos) CF

34570 Montarnaud

(3904 h)

Localité située 20,5 km après Montpellier

Commerces - Restaurant - Hébergement Gite et Chambres

lien

Via Tolosana

Pierre Catoire (2011)

tél office du tourisme : 04 67 55 40 84 (Mairie)

34150 Saint Guilhem le Désert

Boulangerie - Petite épicerie - Gites - Chambres

lien

Via Tolosana

Étape: Montpellier - Saint Guilhem le Désert (39,5 km )

Montpellier étend largement ses tentacules urbaines bien au-delà du centre historique et il est conseillé, pour cette étape la plus longue de la voie d'Arles, d'aller à l'essentiel en prenant le tramway et le bus jusqu'à Grabels. dès que l'on quitte les berges plus ou moins aménagées de la Mosson, on s'immerge de nouveau et agréablement dans la nature: pinèdes et garrigues nous font oublier rapidement la frénésie de la ville.Ensuite c'est la vigne qui donne le ton et dispute l'espace à la garrigue autour de Montarnaud et d'Aniane surtout. Les vagues de ceps viennent buter jusqu'au contrefort des causses où le chemin des étoiles, à partir du pont du Diable. s'immisce le long des gorges de l'Hérault à la découverte de Saint Guilhem-le-Désert. Ce village harmonieux étire ses pierres et ses tuiles comme une coulée de lave pétrifiée dans le vallon de la Gellone. Un charme qui ferait presque oublier la fatigue!

Voir la fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2006)

tél office du tourisme : 04 67 57 44 33

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

34700 Saint-Jean-de la-Blaquière

(629 h)

Localité situé à 24 km après le départ de Saint-Guilhem et qui doit son nom à son église consacrée au IXe siècle à Saint-Jean-Baptiste et "Blaquière"qui signifie: lieu planté de chênes blancs.

Bar - Boulangerie - Épicerie - Hébergements (Gite municipal et Chambres d'hôtes)

lien

Pierre Catoire (2011)

tél office du tourisme : 04 67 44 73 67 (Mairie)

Aulnay (Melle - Aulnay) T

34700 Lodève

(7459 h)

Tous commerces - Tous services - Gites - Chambres - Hôtel

lien

Via Tolosana

Étape: Saint Guilhem le Désert - Lodève (39,3 km)

Les rues en pente de Saint-Guilhem annoncent un changement radical dans le paysage où la marche devient randonnée, même si ce n'est pas encore tout à fait la montagne: ici les pics sont appelés "piochs". Le sentier tortueux, au milieu des pins de Salzman et des genévriers de Phénicie, se parfume d'une flore toujours méditerranéenne et le calcaire lumineux roule parfois sous les pieds. Partez de bonne heure, l'étape très longue et bien fournie en montée sera plus difficile sous un soleil de plomb. Par bonheur Saint-Jean-de-la-Blaquière se fera un plaisir de vous accueillir si vous souhaitez couper l'étape en deux. A mi-parcours, la roche change et se pare d'une belle couleur rouillée qui trahit la présence de fer.Une teinte que l'on retrouvera bien au-delà de Lodève; mais en attendant appréciez le repos au pied de la cathédrale Saint-Fulcran qui, avec sa tour clocher domine outrageusement la ville.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2011)

tél office du tourisme : 04 67 88 86 44

Belorado (San Domingo de la Calzada - Belorado) CF

34650 Lunas

(663 h)

Lunas est situé au confluent de trois vallées qui descendent des Cévennes méridionales. Elle fut construite au fil des siècles autour de trois cours d'eau: le Gravezon (affluent de l'Orb), le ruisseau de Nize, le ruisseau de Saint Georges. L'histoire de Lunas remonte à la voie romaine qui reliait le bas Languedoc au Rouergue.

Épicerie - Hôtels - Gite - Restaurants

lien

Via Tolosana

Étape: Lodève -Lunas ( 27,4 km)

Après plusieurs longues journées de marche, voici bienvenue une étape moyenne, mais avec quand même quelques difficultés qui sont le propre des "belles étapes". Depuis le fond de la vallée de Lodève,baignée par la Lergue, jusqu'aux sommets ventés, au-dessus du col de la Baraque de Bral, ce sont près de 700 m de dénivelé qui combleront votre (souhaitable appétit de randonnée. La montée progressive se fait d'abord en forêt avant d'arpenter les flans nus de la Côte Taillade et de parcourir les crêtes où la vue se fait lointaine, du haut Languedoc aux rivages côtiers. Les pins sont toujours là, mais les châtaigniers font leur apparition en force et la vigne n'a pas complètement disparu, mais se fait quantité négligeable. Les villages sont rares et l'histoire peu présente.Cependant, en fin de parcours, prêtez un instant de curiosité à Joncels où le cloître est devenu "place publique", avant d'achever votre périple du jour à Lunas.

Voir la fiche de l'étape

En attente

tél office du tourisme : 04 67 23 76 67

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

34610 Mècle

(Très peu d'habitants)

Petite localité située après 25,4 km de marche du départ de Lunas et à 3,6 km avant Saint Gervais sur Mare.

Ce gite est désormais fermé

lien

Pierre Catoire (2012)

tél office du tourisme : 04 67 23 68 88 (Avril à Septembre)

Biduedo ( O Cebreiro - Tricastela) CF

34610 Saint Gervais sur Mare

(862 h)

Tous commerces sauf Banque - Gites - Chambres

lien

Via Tolosana

Étape: Lunas -Saint Gervais sur Mare (29 km)

Les bouleversements industriels ont quelque peu changé le paysage avec les grandes mines de charbon et modifient l'itinéraire historique. Ils obligent le GR à prendre des chemins de traverse. Mais il est plutôt agréable de marcher loin du bitume et de l'urbanisation, même s'il faut le payer d'un effort plus conséquent.Sur les hauteurs des Monts d'Orb, le pèlerin côtoie quand même les 1000 m d'altitude sans toutefois les dépasser, c'est un relais de pistes forestières qui permet le saut de la vallée l'Orb à celle de la Mare.On remarque aussi que la forêt est plus dense que ces derniers jours, favorisée par un microclimat beaucoup plus humide. La barrière du haut Languedoc reçoit autant les influences méditerranéennes qu'atlantiques.

 

Voir la fiche de l'étape

Association Cévenole

tél office du tourisme : 04 67 23 68 88 (Maison Cévenole)

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

81320 Murat sur Vèbre

(859 h)

Commerces - Services - Gites - Chambres - Camping (saisonnier)-Hôtel-restaurant

lien

Via Tolosana

Étape: Saint-Gervais-sur-Mare - Murat-sur-Vèbre (26,5 km)

Dénivelé conséquent pour cette étape avec, en prime, le plus haut point de passage sur la voie d'Arles avant les pyrénées. Au coeur du parc du Haut-Languedoc, le chemin frôle les 1100 m au Cap de Faulat, sur le massif de l'Espinouse qui culmine à 1124 m. Autrefois le pèlerin pouvait craindre les brigands sur ces terres isolées, mais le plus souvent il affrontait le froid, le vent et surtout le brouillard qui aspire tous les détails du paysage sous un voile trompeur.Maintenant les pistes et le balisage ont réduit considérablement les risques d'égarement. La chapelle Saint-Eutrope n'est -elle pas là pour encourager les pèlerins? Mais perchée sur les flancs de la Serre de Majous, il faut faire un écart et exécuter une belle montée pour lui rendre visite. L'effort consenti est récompensé par un panorama superbe. Ensuite, de Castanet-le-Haut jusqu'à Murat-sur-Vèbre, le peu d'habitation privilégie surtout la nature, la solitude et la réflexion.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2012)

tél office du tourisme : 05 63 37 47 47 ou 05 63 37 41 16 (Mairie)

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

34330 La Salvetat-sur-Agout

(1136 h)

Commerces - Services - Gites- Hôtel-Restaurant

lien

Via Tolosana

Étape: Murat sur Vèbre - La Salvetat sur Agout (20,9 km)

Le parcours de cette étape reste sur les hauteurs, au cœur du parc régional du Haut-Languedoc. Il traverse un plateau coincé entre le massif de Lespinoiuse et les monts de Lacaum et fréquente les ondulations rocheuses du Rec del Bosc. Cette étape vraiment agréable est assez corte et avant tout forestière. La trace de l'homme se fait discrète entre Murat et La Sauvetat, mais le plaisir reste entier à vagabonder sur les anciennes voies de transhumance bordées de vieilles murettes grisonnantes et moussues.Seule la route en bordure de la longue retenue du Lauzas évite les sous-bois, mais nous fait découvrir le hameau de Villelongue qui revit grâce au tourisme lié au lac.Les découpages des départements font que vous quittez un coin du Tarn pour revenir dans l'Hérault pour atteindre aujourd'hui, le village singulier de la Salvatat-sur-Agout.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2012)

tél office du tourisme : 04 67 97 64 44

Cartelègue ( Saint Aubin de Blaye - Blaye) T

81260 Anglès

(505 h)

Commerces - Services - Refuge - Chambres

lien

Via Tolosana

Étape: La Salvetat sur Agout - Anglès (19,5 km)

Dans le feuilleton jacquaire l'épisode de l'étape est en quelque sorte une répétition de la veille.Rien ne nous met à la puce à l'oreille, pourtant nous revenons dans le Tarn en restant dans des paysages à dominante forestière. La fraîcheur de l'ombrée est la bienvenue si vous choisissez de marcher au cœur de l'été. En cette saison, seule les rives du lac de la Raviège s'animent avec les touristes, alors que la tranquillité règne toujours sur les chemins en sous-bois.Cette courte étape permet d'envisager plus sereinement les longues journées futures et, comme ces dernière jours, l'étape s'achève dans un gros village A Anglès la vie se déroule paisiblement autour de l'agriculture et la sylviculture.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2012)

tél office du tourisme : 05 63 74 59 13 - 05 63 70 97 19 (hiver)

Burgos (San Juan de Ortega - Burgos) CF

81100 Castres

(41795 h)

Tous commerces - Tous services - Gare SNCF et Routière - Aéroport

Gites - Hôtel-Restaurants - Camping (saisonnier)

lien

Via Tolosana

Étape: Anglès - Castres (36,6 km)

La forêt est encore largement présente et les nombreuses pistes forment un réseau tentaculaire où il serait possible de s'égarer si le balisage du GR n'était pas présent. Même si le changement se fait lentement, il est résolument tourné vers le bassin de Garonne et l'influence atlantique. La plaine est à venir, mais elle se ressent et les derniers coteaux au sud du Sidobre annoncent le bassin urbanisé de Castres. Cette ville moyenne est quand même la plus grande entre Montpellier et Toulouse . Tout le confort et les inconvénients des grandes villes refont surface: chacun en disposera à sa guise. Les fervents de la tranquillité s'arrêteront avant tandis que les autres profiteront des commerces et des visites. Il est possible de couper cette longe étape en deux en faisant étape à Boisseron (un peu plus de 20 km).

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2012)

tél office du tourisme : 05 63 62 63 62

Chapelle Saint Roch (Saugues-Saint Alban) LP

31250 Revel

(9610 h)

Tous commerces - Tous services

Gite - Hôtel-Restaurant - Camping (Saisonnier)

lien

Via Tolosana

Étape: Castres - Revel (35,9 km)

Fini les "erratiques" chemins forestiers: le cheminement aujourd'hui est quadrillé par les champs agricoles. Au départ, ces derniers restent liés à l'élevage, mais rapidement la vocation céréalière des terres s'impose avec le Lauragais qui commence. Si la pérégrination y gagne en facilité, cette journée reste une des plus longue avec près de 37 km. Une des solutions est de faire étape à Dourgne. Les abbayes Sainte-Scholastique et d'En Calcat proposent, en plus des visites, d'accueillir les pèlerins.Ceux qui arriveront à Revel pourront admirer ce jour l'exceptionnelle charpente en bois de la halle du XIVe siècle au centre d'une place entourée de belles arcades.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2012)

tél office du tourisme : 05 34 66 67 68

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

11320 Les Cassés

(298 h)

Petite commune situé 13 km après Revel mais quelque peu excentré par rapport au GR.

Le gite n'existe plus

lien

Pierre Catoire (2012)

tél office du tourisme : 0

Chatellerault (Dangé Saint Romain - Chatellerault) T

11320 Montferrand

(583 h)

Pas de commerce

lien

Via Tolosana

Étape: Revel - Montferrand (36,4 km)

L'itinéraire historique plus au nord a disparu sous les coups de boutoir de l'ère moderne avec entre autres le remembrement et la construction des routes.Mais la Rigole, imaginée et conçue par Pierre Paul Riquet pour alimenter le canal du Midi, nous offre une très belle opportunité de cheminer au fil de l'eau. De la Haute-Garonne au département de l'Aude, le tracé serpente au travers une campagne généreuse, rythmée par la présence de fermes et de ponts. La Rigole est un poème où les nombreux méandres associés au jeu de lumière sont autant de rimes simples et naturelles.Sous la frondaison des pins plus que centenaires ou à travers le feuillage des platanes et des tilleuls, la marche bucolique reste sereine, sans le souci de la recherche de l'itinéraire. Votre seul choix à faire est de savoir si vous dormez au seuil de Naurouze, près du canal, ou à Montferrand , là-haut sur la butte.

Voir la fiche de l'étape

Tampon fourni par la commune

tél office du tourisme : 04 68 60 10 55 (Mairie)

La Salvetat sur Agout (Murat sur Vèbre - La Salvetat sur Agout) A

31450 Bazière

(3383 h)

Commerces - services - Gare SNCF

Gite

lien

Via Tolosana

Étape: Montferrand - Baziège (30,6 km)

Le chemin s'oriente maintenant vers Toulouse, plus au nord, et il est prévu de l'atteindre en deux étapes. La première journée jusqu'à Baziège s'écoule au travers les coteaux du Lauragais, au-dessus de la vallée de l'Hers courue aussi par le canal du Midi, mais également oar l'autoroute et la voie ferrée. Vallée réputée oiur être battue par le vent d'Autan, les ailes géantes des éoliennes ont remplacé les moulins à vent.Hier la Rigole ignorait les villages et renconteait peu de maisons; aujourd'hui au contraire le GR 653 fréquente sucessivement Avignonet, Villefranche, Montgaillard et frôle Villenouvelle. Tous ces lieux ont la couleur des briques rouges qui a bâti l'identité du bassin toulousain.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2012)

tél office du tourisme : 05 61 81 81 25

Le Mas d'Azil (Varilhes ou Pamiers - Le Mas d'Azil) PP

31000/100/200/300/400/500 Toulouse

(486828 h)

Tous commerces - Tous services - Gare SNCF et routière - Aéroport

Tous hébergements

lien

Via Tolosana

Étape: Baziège -Toulouse (35,4 km)

On pourrait choisir de suivre le chemin de halage du canal pour rejoindre directement le centre de Toulouse, mais il est plus intéressant de cheminer sur les coteaux, se sentant libre comme le vent qui autrefois faisait tourner les moulins.A l'approche de Toulouse, la campagne s'urbanise et petit à petit les villages s'étalent de plus en plus pour ne former qu'une agglomération . Heureusement , le GR a déjoué cette trame et a su gagner les jardins publics et les allées de promenades. Il est agréable aussi de parcourir les hauteurs de Pech David où le panorama donne la mesure de l'étendue de la région appelée il n'y a pas encore si longtemps Midi-Pyrénées. Au coeur de la ville rose, les derniers pas se font le long de la Garonne: un fleuve prestigieux que le chemin de Compostelle ne croise qu'un instant.Les pèlerins sur la voie d'Arles fréquentaient Toulouse pour se recueillir sur les reliques de saint Sernin.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2012)

tél office du tourisme : 05 61 11 02 22

Lescar (Morlaas - Lescar) A

31820 Pibrac

(8517 h)

Commerces - Services

Hôtel-Restaurant

lien

Via Tolosana

Étape: Toulouse - Pibrac (14,5 km)

Une fois la Garonne franchie, le chemin des étoiles entre à petits pas en Gascogne sans vraiment quitter le Languedoc. Autrefois le particularisme linguistique était bien marqué de ce côté-ci du fleuve, mais l'ére moderne a mélangé les accents dans cette région qui se fait appeler la Gascogne toulousaine. Il est conseillé de ne pas prendre l'actuel GR 653 qui exécute un détour par le nord de Blagnac pour contouner la zone aéroportuaire par Cornebarrieu. De Toulouse à Colomiers, vous pouvez emprunter un itinéraire urbain avec possibilité de choisir une option par le bus ou le métro + le train. A partir de Colomiers plusieurs itinéraires sont possibles: 1ère possibilité = Colomiers-Pibrac (parcours direct, urbain et bitumé) 2éme possibilité = Colomiers-Pibrac-Léguevin (parcours plus long, bucolique, longeant le petit ruisseau de l'Aussonnelle à travers bois et champs). A vous de choisir ! Selon l'itinéraire retenu, vous serez orientés tantôt par le balisage européen de l'Itinéraire Culturel (coquille jaune sur fond bleu), tantôt par des grosses coquilles jaunes, tantôt par le balisage GR.

Voir la fiche de l'étape

La basilique Sainte Germaine

tél office du tourisme : 0

31490 Léguevin

(9328 h)

Tous commerces - Services

Chambres - Accueil pèlerins

lien

Via Tolosana

Étape: Toulouse - Léguevin (22,7 km)

Une fois la Garonne franchie, le chemin des étoiles entre à petits pas en Gascogne sans vraiment quitter le Languedoc. Autrefois le particularisme linguistique était bien marqué de ce côté-ci du fleuve, mais l’ère moderne a mélangé les accents dans cette région qui se fait appeler la Gascogne toulousaine. Il est conseillé de ne pas prendre l'actuel GR 653 qui exécute un détour par le nord de Blagnac pour contourner la zone aéroportuaire par Cornebarrieu. De Toulouse à Colomiers, vous pouvez emprunter un itinéraire urbain avec possibilité de choisir une option par le bus ou le métro + le train. A partir de Colomiers plusieurs itinéraires sont possibles: 1ère possibilité = Colomiers-Pibrac (parcours direct, urbain et bitumé) 2éme possibilité = Colomiers-Pibrac-Léguevin (parcours plus long, bucolique, longeant le petit ruisseau de l'Aussonnelle à travers bois et champs). A vous de choisir ! Selon l'itinéraire retenu, vous serez orientés tantôt par le balisage européen de l'Itinéraire Culturel (coquille jaune sur fond bleu), tantôt par des grosses coquilles jaunes, tantôt par le balisage GR.

Voir la fiche de l'étape

La Maison Saint Jacques

tél office du tourisme : 05 62 13 56 56 (Mairie)

32600 Pujaudran

(1550 h)

Tous commerces et Services

Pujaudran a un long passé jacquaire. L'Ordre des Antonins avait, à la fin du XIIIe siècle , une commanderie avec église et hôpital attesté en 1230. Un itinéraire datant de 333 reliant Bordeaux à Jérusalem traversait d'Ouest en Est la commune. Pujaudran eut jusqu'à 4 hôpitaux.

 

lien

Via Tolosana

Étape: Pibrac - Isle Jourdain (25,4 km)

Mairie

tél office du tourisme : 05 62 07 40 19 (Mairie)

Le Puy en Velay (Le Puy en Velay - Saint Privat d'Allier) LP

32600 L'Ile-Jourdain

(8961 h)

Tous commerces - Services -Gares SNCF et routière

Local municipal - Camping (saisonnier)

 

lien

Via Tolosana

Étape: Pibrac - L'Ile-Jourdain (25,4 km) /Léguevin - L'Ile-Jourdain (17,8 km)

Sur la carte, une grande tache verte occupe l'espace entre Pibrac, Léguevin et l'Isle-Jourdain: la forêt domaniale de Bouconne. Lieu de détente très apprécié des habitants de la région toulousaine, on y rencontre pêle-mêle joggeurs, vététistes, cavaliers et promeneurs de chiens. Le GR 653 navigue à travers cette forêt quadrillée par de nombreuses pistes forestières, des anciennes "tires"et des sentiers . Le souci de s'égarer est limité par un bon balisage qu'il faut s'appliquer à bien suivre.Après la forêt, vous êtes en pays grersois et c'est à nouveau les grands espaces agricoles où il fait bon flâner un certain temps sur les coteaux de la Gascogne.La brique est encore très présente dans les habitations et réchauffe la petite ville de l'Isle-Jourdain qui constitue une étape historique sur le chemin des étoiles.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2013)

tél office du tourisme : 05 62 07 25 57

Lodève (Saint Guilhem le Désert - Lodève) A

32270 L'Isle-Arné

(181 h)

Simple positionnement sur la Via Tolosana - Rien à se mettre sous la dent!

lien

Via Tolosana

Étape: L'Isle-Jourdain - L'Isle-Arné (32,8 km)

En quittant l'Isle-Jourdain sur le magnifique pont en brique de Tourné, les pèlerins enjambent depuis le XIIe siècle non pas le Jourdain mais la Save popur s'exiler tranquillement dans la campagne gasconne.Dans ce pays de cultures, trônent aux milieu des champs de très beaux pigeonniers. Du terroir de Savès à celui du Gimoès, le cheminement est fait d'une siccession de douces montées et descentes où le GR 653 profite longuement des chemins bordés de haies.Vous croiserez seulement deux villages avec Montferran-Savès et Giscardo. Ce dernier de petite taille, était proposé comme étape il y a encore quelque temps, un meilleur équilibre aurait voulu que Gimont redevienne logiquement la halte du jour.Cette bastide construite au-dessus de la Gimone possède, outre tous les commerces utiles au ravitaillement, un charme incontestable . Ici aussi la brique rouge donne le ton de la visite à travers le quadrillage des ruelles médiévales pour aller admirer, entre autre, la superbe halte et l'église Nottre-Dame décrite comme un bel exemple de gothique méridional...Mais des problème d'hégerment obligent à continuer encore et encore jusqu'à L'Isle-Arné

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2013)

tél office du tourisme : 0

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

32200 Gimont

(3025 h)

Gimont est localisé à 23,5 km après l'Isle-Jourdain

Tous commerces - Services - Gare SNCF

Pts Appartements - Hôtel-restaurant

lien

Pierre Catoire (2013)

tél office du tourisme : 05 62 67 77 87

32000Auch

(22200 h)

Tous commerces et Services - Laverie - Gare SNCF et routière

Foyer JT - Gite paroissial - Hôtel-Restaurant - Chambres

lien

Via Tolosana

Étape: L'Isle-Arné - Auch (23,6 km)

Un joli parcours est au programme de cette é,tape avec de longues traverséesà travers les coteaux pour aller à la rencontre de la capitale de la Gascogne. Mais pas si vite: profitez du paysage, des chaps colorés, des chapelles isolées, des châteaux et des belles fermes. Une longue crête calcaire aux chênes rabougris vous révèle, à la faveur d'une trouée, le pitorresque village de Montégut. D'un site à un autre, le rythme un peu émoussé, vous atteindrez tranquillement la ville d'Auch par les hauteurs de Saint Cricq et le chemin de Haget. Au-dessus des eaux du Gers, vos derniers pas ne subiront pas la montée des 370 marches de l'escalier qui monte au pied de la tour d'Armagnac et au parvis de l'imposante cathédrale Sainte-Marie.Etape importante sur l'ancien chemin de Compostelle, il serait dommage de faire l'impasse sur la visite de cette ancienne cité fortifiée à travers ses ruelles médiévales: "les pousterles".

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2013)

tél office du tourisme : 05 62 05 22 89

Margaux (Blaye - Blanquefort) T

32320 Montesquiou

(574 h)

Chambres - Hôtel-restaurant - Gite

lien

Via Tolosana

Étape: Auch - Montesquiou (31,7 km)

Ne boudons pas le plaisir de marcher une journée de plus dans ce beau département du Gers. Peut être touchons-nous aujourd'hui la partie da plus affirmée où le cheminement s'en va, dans la vallée de la Baïse, entre le bassin de la Garonne et celui de l'Adour, traverser des paysages plus contrastés. Même les villages y sont particuliers, et les souvenirs jacquaires nombreux. Il ne plane aucun doute sur la fréquentation des villages traversés par les pèlerins d'autrefois.Barran, avec son clocher hélicoïdal si curieux, où la légende prétend que le charpentier était amoureux, possédait deux hopitaux. Sur les bords de la Baïse,L'Isle-de-Noe, appelée auparavant L'Isle-d'Arbéchan, recevait aussi les pèlerins malades: il en reste des traces sur une maison à l'entrée du village. Enfin, Montesquiou, perché au-dessusde l'Osse, ne manque pas de témoignages, mais surtout de charme et de tranquillité qui en font un lieu idéal de repos pour votre halte quotidienne.

Voir la fiche de l'étape

Mairie

tél office du tourisme : 05 62 70 91 18 (Mairie)

Melle (Chenay - Melle) T

32230 Marciac

(1220 h)

Commerces -Services

Chambres - Gite - Hôtel-restaurant

lien

Via Tolosana

Étape: Montesquiou - Marciac (23,6 km)

C'est en franchissant la porte fortifiée que vous quitterez Montesquiou pour continuer votre épopée, toujours en terre gersoise. A partir d'ici, le chemin des éloines s'infléchit vers le sud-ouest et se poursuit avec autant de plaisir dans un même décor et un relief aussi tourmenté. Comme la veille, le GR emboite le pas de la voie historique en passant par le hameau de Pouylebon et l'église romano-gothique tout en brique de Saint-Christaud. Après cet édifice, l’itinéraire plonge à travers les prairies dans le vallon de la Boués, en perdant près de 100 m de dénivelé avant de remonter sur les ruines du château de Montlezun. La fin du parcours est beaucoup plus paisible, à l'image de Marciac qui connaît pourtant la lièvre musicale une fois par an quand le festival de Jazz se met à résonner au cœur de cette région. Encore une bastide qui vous servira de halte ù une idée du bonheur court certainement entre ses murs.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2013)

tél office du tourisme : 05 62 08 26 60

Melle (Chenay-Melle) T

65700 Maubourguet

(2322 h)

Tous commerces - Services - Gare routière

Chambres - Hôtel-restaurant - Camping (saisonnier)-Accueil pèlerin

lien

Via Tolosana

Étape: Marciac - Maubourguet (17,6 km)

Cette étape courte vous fait quitter le département du Gers, que nous avons longuement traversé, pour entterdurant quelques heures dans celui des Hautes-Pyrénées. Le décor évolue un peu et reste vraiment très agréable. La vallée de l'Arros et encore plus la vallée de l'Adour s'étalent plius largement dans le paysage où la terre irriguée produit maïs, tournesols et autres céréales. Les coteaux et les collines sont moins boisés, mais apportent touche de vert et fraîcheur et participent naturellement à cette diversité qui fait tout le plaisir de la marche. Peu de monuments aujourd'hui enttre Marciac et Maubourguet, seule à mi-parcours l'église d'Aurébiat montre son élégante flèche pointée vers le soleil qui éclaire le chemin...

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2013)

tél office du tourisme : 05 62 96 39 09

Montpellier (Gallargues le Montueux - Montpellier) A

64350 Anoye

(139 h)

Gite communal

lien

Via Tolosana

Étape: Maubourguet - Anoye (23 km)

Après la plaine de l'Adour, le chemin reprend rapidement la confrontation paisible avec le relief des collines boisées où les contours incertains de la Gascogne se perdent en terrebéarnaise. Les départements traversés annoncent la couleur: des Hautes-Pyrénées aux Pyrénées-Atlantiques, la montagne approche et se montre. Alors, de beaux panoramas s'affichent dès que l'on prend un peu de hauteur. Aujourd'hui pas de rencontre majeure, mais un chapelet de villages éclatés comme Lahitte-Toupière, Vidouze, Lucarré ou encore Momy. En conclusion de cette journée tranquilled'une distance assez courte, Anoye discrétement assoupi le long d'un petit vallon, accueille le pèlerin tout simplement.

Voir la fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2006)

tél office du tourisme : 05 59 81 50 25

Montarnaud (Montpellier-Saint Guilhem le Désert) A

64160 Moorlas

(4294 h)

Commerces -Services

Accueil pèlerin - Hôtel-restaurant - Refuge (camping)

lien

Via Tolosana

Étape: Anoye -Moorlas (15,2 km)

Il serait possible d'atteindre Lescar dès ce soir, mais au prix d'un effort très important, juste avant d'attaquer le piémont pyrénéen. Profitez de ces journées assez courtes pour apprécier davantage les lieux, les instants, les parfums, les bruits ou le silence.Les rencontres inattendues, espérées ou provoquées se savoureront plus longuement. Le relief béarnais nourrit cette journée de marche par ses doux moutonnements où l'agriculture et la forêt s'équilibre naturellement en harmonie. Notez que l'habitat évolue et l'ardoise recouvre davantage les toits plus pentus des maisons. Ce soir vous dormirez dans une des anciennes capitales du Béarn: Morlaàs le fut pendant près de quatre siècles. Elle a peddu son château et ses remparts, mais a su garder l'église Sainte-Foy qui brille particulièrement par son tympan historié: vous aurez tout le temps de la détailler.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2013)

tél office du tourisme : 05 59 33 62 25

Montréal du Gers ( Condom - Eauze) LP

64230 Lescar

(9735 h)

Tous commerces et services

Refuge pèlerin

lien

Via Tolosana

Étape: Moorlas - Lescar (20 km)

Dernière courte étape d'une série de quatre avant d'attaquer le piémont pyrénéen. Son profil est plat et assez rectiligneà travers les chaps de maïs le plus souvent, mais aussi à travers la lande du Pont Long et les bois de Barricoumbes et de Bastard. Ce dernier carré de végétation est devenu un espace de détente aux aux portes de l'agglomzération paloise. Depuis Morlaàs, le chemin met le cap franchement à l'ouest pour éviter par le nord cette grande ville, et l'actuelle capitale du Béarn est ignorée au profit de l'ancienne: Lescar. Celle-ci, appelée "Bencharnum" à l'époque romaine, installée au-dessus de la plaine alluviale et mérécageuse du gace de Pau est une étape historique. Selon le dépliant touristique, la ville de Lescar est "septénaire: sept églises, sept portes, sept tours, sept moulins, dsept fontaines, sept bois et sept vignes. Seules les cathédrales , l'église Saint-Julien, la porte de l'Esquirette et la tour de l'Evêché ont résisté à l'histoire, au temps et...au calcul. Bonne visite.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2013)

tél office du tourisme : 05 59 81 15 98

64400 Oloron- Sainte- Marie

(10629 h)

Une

lien

Via Tolosana

Étape: Lescar - Oloron-Sainte-Marie (32,6 km)

Aujourd'hui, le parcours très accidenté relève le niveau de la marche: la longueur ajoutée au dénivelé en font une étape sérieuse et difficile. Autrefois, la traversée du gave était un problème pour de nombreux pèlerins, mais actuellement, avec deux ponts, vous avez le choix entre deux intinéraires pour atteindte Artiguelouve. Au départ nous frôlons le terrotoire du Jurançon, un petit vignoble accroché au flanc des coteaux. Une petite parenthèse au milieu d'une longue traversée forestière , au relief particulièrement tourmentée. Ce n'est pas encore la montagne mais ela lui ressemble.Au terme du trajet, Oloron-Sainte-Marie, capitale du Haut-Béarn est une porte d'entrée des Pyrénées. Ses hautes maisons se mirent dans les eaux du gave d'Oloron formé par la confluence des eaux bouillonnnantes du gave d'Ossau et de celui d'Aspe. Ils descendent des hauts sommets par de magnifiques vallées que voius allez arpenter. Pour le moiment, profitez des charmes de cette belle petite ville médiévale et d'un repos bien mérité après une rude journée.

Voir la fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2006)

tél office du tourisme : 05 59 39 98 00

Poitiers (Chatellerault - Poitiers) T

64490 Bedous

(600 h)

Tous commerces - Services - Bus

Chambres - Restaurant - Camping (Saisonnier)

lien

Via Tolosana

Étape: Oloron-Sainte-Marie - Bedous (29,5 km)

Voici une longue étape où le pèlerin s'enfonce petit à petit dans les entrailles des Pyrénées. On ne parle pas encore de dénivelé important, mais le caractère montagnard se fait sentir. En fuyant par le haut d'Oloron-Sainte-Marie, le chemin choisit de démarrer cette journée sous le signe de la beauté.On effleure ou on traverse des villages typiques tout au mong de la vallée d'Aspe, bien verte. Les découvertes ne sont jamais spectaculaires, mais toujours plaisantes.Après Escot, les contraintes du relief obligent le GR à suivre le fond de la vallée plutôt que le flanc. Le plaisir de suivre le fil du gave d'Aspe est immense quand le chemin de Saint-Jacques se cache sous les tunnels de buis.L'ambiance feutrée de l'épaisse végétation contraste avec la vigueur du torrent lancé dans une fuite éperdue vers la plainebéarnaise.Ces espaces de fraîcheur conduisent tout naturellement au coeur de la vallée d'Aspedans le village de Bedous, qui a tout pour faire une très bonne étape.

Voir la fiche de l'étape

OT

tél office du tourisme : 05 59 34 57 57

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

64490 Sarrance

(163 h)

Sarrance se situe 21,3 km après notre départ d'Oloron-Sainte-Marie et à 8,2 km de Bedous.

Épicerie - Boucherie - Restaurant - Bus

lien

Jacques Sabatié (2006)

tél office du tourisme : 05 59 34 54 61 (Mairie)

Pons (Saintes - Pons) T

64490 Col du Somport

Bar (Hiver) - Restaurant et épicerie 2km après la frontière

Gite

lien

Via Tolosana

Étape: Bedous - Col du Somport (30,1 km)

La vallée d'Aspe a toujours été un lieu de passage entre le Béarn et l'Aragon: déjà les légions romaines l'empruntaient avant que les pèlerins ne la foulent à leur tour. Les bergers sont toujours là-haut à la belle saison, "rêvent-ils de partir aussi vers d'autres lieux?" Ils marchent tous les jours : leur quête n'est pas toujours facile, même s'il se déroule dans un décor grandiose. Revenons à nos moutons ou plutôt à notre chemin qui s'est aujourd'hui très contrasté. Il se faufile toujoyrs dans la vallée étroite du gave d'Aspe, mais suit de longues portions de nationale où la prudence est de mise dans le passage des défilés rocheux. Heureusement, la partie terminale offre un beau cheminement dans la forêy en bordure du parc national des Pyrénées. L'effort est conséquent pour atteindre les 1632 m du col du Somport, mais largement récompensé par la beauté des paysages et le plaisir de dormir aux portes de l'Aragon et de l'Espagne

 

Voir la fiche de l'étape

En attente

tél office du tourisme : 05 59 34 79 03 (Régisseur gîte)

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

64490 Accous

(460 h)

Localité située à 3,8 km après notre départ de Bedous

Épicerie - Bar - Restaurant - Nombreuses possibilités d'hébergement

lien

Pierre Catoire (2014)

tél office du tourisme : 05 59 34 71 10 (Mairie)

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

64490 Urdos

(65 h)

Localité situé à 18,9 km après Bedous

Epicerie - Restaurant - Camping - Hôtel

lien

Pierre Catoire (2014)

tél office du tourisme : 0

 

22700 Jaca

(13129 h)

Tous commerces et services -Train - Bus

Auberge de Jeunesse - Gites

lien

Via Tolosana

Étape: Col du Somport - Jaca (30,9 km)

Nous changeons de pays, de climat, de langue, même si tout cela n'est pas évident au premier abord. Petit à petit m la végétation change, les paysages s'étirent et le sol est de plus en plus rocailleux . Mais le fil de l'eau continue à guider les pèlerins : hier c'était le gave d'Aspe, aujourd'hui c'est le rio Aragon qui chante le long du chemin. En une seule étape, vous quiitez les hauteurs des Pyrénées pour atteindre Jaca plus bas, en perdant 800 m de dénivelé. A peine avez-vous détourné le regard des sommets que vous atteignez la gare internationale de Canfranc posée là comme un paquebot échoué. Le clocher ruiné de Canfranc et le pont des Pèlerins, l'église de Villanua et les méandres du rio Aragon sont ensuite autant de points fort qui rythment la journée jusqu'à la ville. Cette petite cité très animée, où l'histoire bien encrée dans les monuments et les ruelles, s'accordent bien de la vie moderne et de son tourisme. Elle est devenue un lieu de repos et de vacances pour de nombreux touristes. A vous d'en profiter.

Voir la fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2006) - Pierre Catoire (2014)

tél office du tourisme : 2.974 36 00 98

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

22880 Canfranc

(558 h)

7,3 km après le Col du Somport nous sommes à Canfranc.

Tous commerces - Bars - restaurants - Hébergements variés

lien

Pierre Catoire (2014) - Paul Herman (2009)

tél office du tourisme :

Saintes (Saint Jean d'Angély - Saintes) T

31194 Arrés

(1078 h)

Faire ses courses à Puente la Reine de Jaca

Auberge - Hôtel

lien

Via Tolosana

Étape: Jaca - Arrés (24,9 km)

Une fois franchie la barrière des Pyrénées, le chemin de Jaca s'oriente définitivement à l'ouest, traçant une ligne droite à travers un paysage de haute plaine. une vue rapide sur la carte laisse penser que le chemin de Compostelle suit la nationale 240 en laissant croire à une marche monotone écrasée parfois par une chaleur estivale mais heureusement la réalité s'avère plus attrayante. De-ci et de-là, l'itinéraire abandonne la route pour s'égayer de chaque côté, au-dessus ou en contrebas, tout en visitant quelques fermes et hameaux. La dernière portion est la plus charmante quand on quitte le bitume pour arpenter un sentier sur le flan du mont Samitier recouvert d'un parterre de buis et de petits chênes. Au bout, accueilli par une typique cheminée aragonaise, on découvre le charme discret du petit village d'Arrès. Assis sur la crête, château et maisons ont toujours profité d'un large panorama sur les Pyrénées occidentales. Et le calme: quel contraste saisissant avec Jaca!

Voir la fiche de l'étape

OT

tél office du tourisme :

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

22791 Santa Cilia

(243 h)

Localité située 15,2 km après Jaca

Bar - Hôtel-Restaurant - Alimentation - Hébergements variés

lien

Pierre Catoire (2014)

tél office du tourisme : 974 37 71 68

Saint Gilles (Arles - Saint Gilles du Gard) A

50685 Ruesta

(???h)

Bar - Restaurant - Alimentation

Auberge

lien

Via Tolosana

Étape: Arrés - Ruesta (27 km)

Certains parlent de désolation et d'austérité alors que nous voyons des champs de blé couronnés par de magnifiques collines de marnes bleues érodées tel un lorceau de lune posé sur le chemin des étoiles.Alors que dire quand les fleurs s'épanouissent au printemps et que ces tableaux deviennent de petites merveilles avant la grande brûlure du soleil d'été. Si le dénuement est tout relatif, la solitude est bien au rendez-vous. Tous les chemins rectilignes évitent pratiquement tout contact avec les villages , souvent perchés. Mais le charme reste intact quand nous passons près de Martès , de Mianos et d'Artiéda. Le point fort de la journée reste en fin d'étape, au détoir du dernier virage, l'appartion de Ruesta, village abandonné. Les ruines sont belles et on a du mal à imaginer la vie grouillante qu'il y avait autrefois dans ce grand village dominé par les deux tours du château. Personne ne peut rester insensible à cette vision à la fois suprenante et troublante. Vous allez y passer une nuit et peut être dans vos rêves le ferez-vous revivre!

Voir la fiche de l'étape

Jacques Sabatié (2006)

tél office du tourisme : 0

Villefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) AVillefranche de Laurageais (Montferrand - Baziège) A

50683 Artieda

(80 h)

Village localisé à 19 km après le départ d'Arrès

Bar - Restaurant - Auberge avec hébergement

lien

Pierre Catoire (2014)

tél office du tourisme : 848 420 430 (information du pèlerin en Navarre)

Saint Guilhem le Désert (Montpellier - Saint Guilhem le Désert) A

31400 Sangüesa

(4933 h)

Tous commerces - Tous services

Auberge - Hôtel-Restaurant - Camping

lien

Via Tolosana

Étape: Ruesta - Sangüesa (22,4 km)

C'est en le quittant que se révèle la grandeur de Ruesta. Un dernier coup d'oeil et vous partirez à l'assaut d'un massif forestier au-delà du large et profond barranco du rio Regal. De longues pistes onduleuses, de terre ou de rocaille, toujours droit devant pour aller chercher Undues de Lerda. Village étonnement vivant, perdu pourtant au milieu des vallonnements de garrigue parcourus seulement par quelques troupeaux de brebis. Ici, les bergeries en pierre, aux tuiles colorées, disséminées dans le paysage, se tapissent pour se protéger du vent. Quand on quitte l'Aragon pour entrer en Navarre, les champs de blé s'épanouissent à nouveau sur de grands espaces, à perte de vue jusqu'aux portes de Sanguësa. Au cœur de cette ville, il faut chercher les cigognes hautement perchées. Ainsi, en levant les yeux, on découvre des hautes façades décorées, dominées par de magnifiques encorbellements, avant de s'extasier devant le porche richement sculpté de l'église Santa Maria

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2014)

tél office du tourisme : 31.948 87 14 11

Saint Jean d'Angély (Aulnay - Saint Jean d'Angely) T

31471 Monréal

(472 h)

Bar- Restaurant - Alimentation -Boucherie - Boulangerie - Banque

Auberge - Chambres

lien

Via Tolosana

Étape: Sangüesa - Monréal (31,1 km)

On croise pour la dernière fois le rio Aragon à la sortie de Sanguësa pour rejoindre celui d'Elorz au pied de Monréal. Entre les deux, une longue crête boisée sans cesse animée par le vent, lui-même défié en permanence par les ailes géantes des éoliennes. Il en existe des centaines alignées sur le fond bleu du ciel: elles tournent comme des métronomes et accompagnent vos pas.Au-delà de Rocaforte, une haute vallée protégée, persemée de vignes et arrosée de soleil grimpe doucement à l'assaut du col Alto de Aibar. De l'autre côté, une succession de vallons perchés presque perdus où le dernier hameau a disparu depuis longtemps. La troisième et dernière partie est rectiligne est rectiligne sur des chemins blancs qui croisent avec plaisir Izco, Abinzano, Salinas, pour terminer aujourd'hui à Monréal. Le vieux pont des pèlerins est le dernier témoignage jacquaire dans ce village joliment restauté autour de son église.

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2014)

tél office du tourisme : 0

31398 Tiebas

(636 h)

Localité située à 13,1 km de notre point de départ de Monreal. A découvrir du XIIIe siècle les ruines d'un château royal et surtout son église gothique Santa Eufernia qui, elle, est intacte et mérite vraiment qu'on s’intéresse à elle!

Alimentation - Boulangerie - Bar-restaurant -Hébergement (Auberge)

lien

Pascal Brielles

tél office du tourisme : 0

Saint Jean d'Angély (Aulnay- Saint Jean d'Angély) T

31100 Puente la Reina

(2889 h)

Tous commerces - Tous services -Cars

Gite - Auberge - Hôtel-Restaurant

lien

Via Tolosana

Étape: Monreal - Puente la Reina (31,1 km)

Le début de journée est un agréable cheminement de village en village sur le flanc de la Sierra de Alaiz, en balcon au-dessus du nouveau canal de Navarre. Ils se nomment Yarnoz, Otano, Guerendiain ou encore Tiebas, le plus étoffé, tous posés à l'écart des soubresauts de la vie tonitrante de Pamplona , visible au loin. Bien sûr on ne peut éviter la zone "bétonnée" de l'autoroute et de la nationale, mais le reste du parcours redevient ce que le pèlerin apprécie: vallons tranqueilles et crêtes panoramiques.A travers une mosaïque de champs et de vignes c'est encore Olcoz ou Botano, mais sirtout l'énigmatique chapelle d'Eunate ceinturée d'arcades qui anime la dernière ligne droite avant Puente la Reina. A son approche le coeur bat peut être un peu plus vite que d'habitude, c'est le dernier jour sur la voie d'Arles. Puente la Reina, dernière étape et aussi le point de rencontre avec les autres chemins qui voguent ensuite vers Santiago. Bon vent à ceux qui continuent au-delà du pont des pèlerins...

Voir la fiche de l'étape

Pierre Catoire (2014)

tél office du tourisme : 948 340 845

 


Ste Emeline

Mercredi 27 Octobre 2021