Compostelle: A la croisée des chemins!

Pierre Catoire

Il faut reconnaître que le « phénomène Compostelle » dépasse tout ce que l’on pouvait imaginer dans les années 50 au moment où des « pionniers » prenaient le bourdon pour se diriger vers Santiago !

L’important flux de pèlerins a facilité la renaissance de petits villages qui semblaient condamnés, il a contribué au développement économique et touristique de bon nombre de villes et contrées, il a permis de fructueuses rencontres et aidé au rapprochement des individus dans leur différence au travers d’une solidarité que seuls les chemins à « l’esprit pèlerin » peuvent susciter avec autant de ferveur !

Néanmoins il y a, hélas, l’envers du décor avec l’arrivée inévitable de « pèlerins touristes » qui, à terme, peuvent progressivement envahir nos chemins au détriment de ce qui fait encore aujourd’hui la spécificité d’un chemin de pèlerinage à savoir la simplicité, l’humilité et l’introspection si nécessaires aujourd’hui dans ce monde d’égos exacerbés !

Le chemin vers Compostelle est un chemin de connaissance ! Se connaître soi-même est la base même d’une vie plus sereine qui permet de mieux se tourner vers l’autre et ainsi d’aimer ce qui est l’essence même de la vie.… ULTREIA

 


St Romuald

Mercredi 19 Juin 2024