Noté pour vous


L'Espagne fascinante

découverte sur la toile

 

Au hasard de mes recherches sur internet j'ai découvert les parutions ayant pour intitulé "L'Espagne fascinante". Il s'agit,pour les éditeurs, de mettre en exergue les beautés de l'Espagne et me suis rendu compte qu'une très forte majorité de villes et communes traversées par les chemins de Compostelle étaient mises en valeur par des pages spécifiques à chacune. Il n'en fallait pas plus pour que les cheminements décrits sur ce site soient assortis d'un lien propre à chaque cité....

Poussant plus loin mon investigation je me suis aperçu que les chemins de Compostelle étaient une belle préoccupation des éditeurs ce qui m'a définitivement conquis au point de relater ici  ma découverte et en faire ainsi  bénéficier nos internautes avides d'informations relatives aux pérégrinations qu'ils ont faites ou qu'ils ont le désir d'entreprendre...

Je vous mets un premier lien susceptible de vous intéresser et vous indique que vous avez la possibilité de vous inscrire gratuitement  à la newsletter qui est diffusée par "l'Espagne fascinante" et dont vous trouverez le formulaire sur leur page.

Cliquez sur ce lien ci-après  pour le découvrir  https://espagnefascinante.fr/camino-de-santiago-espagne/choisir-un-chemin-de-compostelle/

Bonne découverte à votre tour,

Pierre Catoire

 


A propos des tampons qui ornent la crédentiale du pèlerin!

Pierre Catoire

Vous savez que "Rêves de Compostelle" s'est fixé pour mission de mettre en exergue tous les tampons qui sont apposés sur la crédentiale des pèlerins. Vous pourrez d'ailleurs constater, en navigant sur ce site qu'une part belle leur sont réservés.

Quand le pèlerin rentre chez lui, après une pérégrination vers Compostelle, il lui reste de merveilleux souvenirs et tout particulièrement sa crédentiale tapissée de superbes tampons de couleurs variées, aux motifs très divers mais avec, très souvent, la symbolique coquille qui est, en quelque sorte son signe de ralliement. Certaines localités ont personnalisé  ce tampon en mettant en exergue un de leurs monuments et ont, de ce fait, compris l'impact qu'il peut avoir sur le plan touristique. Des hébergeurs ont mis un point d'honneur à mettre en relief leur lieu d'accueil avec la figuration stylisée de leur espace de vie! Bref chacun a compris l'intérêt que revêt ce petit tampon pour le pèlerin et son environnement.

Dans quelque temps, après son retour chez lui et au calme, le cheminant aimera  arborer son  "passeport jacquaire" et ses cachets  qui, un à un, évoqueront bien des souvenirs et le ramènera en pensée vers sa pérégrination.... Il voyagera alors une seconde fois sur ce beau chemin de vie qui favorise l'évasion et la révélation vers un monde plus fraternel!

L'Agence des chemins de Compostelle a édité un chapitre fort intéressant et plein de conseils utiles sur la façon de composer son tampon. "Rêves de Compostelle" a pensé qu'il pourrait être un élément sur lequel s'appuyer pour donner, chaque jour un peu plus ses lettres de noblesse à ces "reliques" gardées précieusement et jalousement par des cheminants qui souhaitent garder au cœur une expérience de vie qui fait avancer vers  l'amour de l'autre!

 

Découvrir l'article en question

  

Faisons connaissance avec l'abbaye de Fontcaude

par Pierre Catoire

 


Localisée au cœur du Languedoc sur la commune de Cazedarnes dans le département de l’Hérault l’Abbaye Sainte Marie de Fontcaude est une ancienne abbaye de Prémontrés du XIIe siècle. Elle constitue en fait un hameau, en bordure du territoire de Cazouls-lès-Béziers. Le nom signifie « fontaine chaude » en occitan.

Au cœur d’un plateau de garrigues, le vallon de Fontcaude abrite une source sacrée auprès de laquelle s’établir des chanoines dès l’an 1154. Parfaitement restaurée, cette abbaye est un joyau de l’art roman en Languedoc et elle est l’ultime exemplaire de l’architecture romane dans la région, classée aux monuments historiques depuis le 1er Août 1975.

Abbatiale, cloître, musée de sculptures, fonderie de cloches (XIIe), moulin à huile sont offerts à la contemplation depuis 1969, date laquelle l’association des « Amis de Fontcaude » entreprend la restauration du lieu.

Etape sur un chemin de Saint Jacques de Compostelle*, l’abbaye accueille des concerts de chant grégorien. Tous les 25 juillet (jour de la Saint Jacques), la « Confrérie Jacquaire de Septimanie » organise son chapitre au cours de la fête dédiée à l’apôtre. Elle entre dans le cadre des restaurations de la tradition et de la conservation. J’ai découvert Fontcaude à l’occasion d’une telle fête en 2005 et fut honoré par la Confrérie qui me conféra la qualité de « Compagnon » de ladite Fraternité.

De nos jours, l’Association des Amis de Fontcaude se donne pour mission de perpétuer la tradition et l’esprit des lieux. A ce titre elle remet la « Fontaine d’Or » remise aux hôtes de marque et à ceux qui ont aidé l’abbaye à un titre éminent. Elle symbolise la source de Font-caude auprès de laquelle vinrent s’établir les fondateurs du monastère en 1154. Avec son eau, on procède à l’ablution des mains, selon l’usage hospitalier des abbayes. J’eus l’honneur de recevoir cette distinction en 2010.

Il me plaît aujourd’hui de mettre en relief et à l’honneur sur mon site tous ceux qui ont contribué à la renaissance de ce magnifique sanctuaire et tout particulièrement au Professeur émérite MICHAUD qui anime avec passion et grande compétence tout ce qui touche à ce lieu mythique lui assurant ainsi un avenir radieux qui perpétue la tradition nécessaire et indispensable pour un avenir bien enraciné.

Rendez-vous sur le site de l'abbaye en cliquant sur ce lien

Vous voulez également vous rendre sur notre chapitre Media (Videos) pour un remarquable reportage sur l'Abbaye et sa fête Saint Jacques

Pour pérégriner vers Fontcaude :

*La bretelle de Fontcaude est un itinéraire qui s’emprunte dans les deux sens et dont le tracé correspond à celui du GR 78-7. Il relie la Voie d’Arles à partir de Saint Gervais sur Mare jusqu’à Capestang Voie des Piémonts. La pérégrination représente 66km qui peuvent être effectués en trois étapes :

-Capestang – Cessenon sur Orb (23km)

-Cessenon sur Orb – le Poujol (23km)

-le Pouzol – St Gervais sur Mare (13km)

 

  

La crédentiale, le passeport des pèlerins de Compostelle

Un article découvert sur le site "Aleteia" qui correspond bien aux tampons que nous voulons mettre en exergue sur notre site

"Sur la route de Saint Jacques de Compostelle, le pèlerin emporte avec lui une crédentiale. Ce carnet, tel un passeport, permet au pèlerin de récolter les cachets des différents lieux d'étapes et montre de façon vivante tout l'itinéraire parcouru".

Celui qui se met en route vers Compostelle emporte avec lui la fameuse crédential del peregrino. Se présentant sous la forme d'un long....

Un écrit de Domitille Farret d'Astiès

 

Pour la suite de cet article cliquez sur ce lien

 

test 1 test 2 test 3
  

La Chanson des pèlerins de Compostelle: une institution !

Simone et Pierre Swalus

Une belle étude de Simone et Pierre Swalus-Van Goethem qui gèrent un site consacré aux chemins de Compostelle...(www.verscompostelle.be). Les pages de ce site représentent une véritable mine où viennent puiser bon nombre de pèlerins confirmés tout  comme le novice qui rêve de faire son premier pas....Ils faut dire que Simone et Pierre ont une expérience indéniable de la pérégrination! Ne sont-ils pas allés 7 fois à Compostelle dont 4 fois à partir de chez eux en Belgique? Tous ceux qui aiment Compostelle ne se sont pas trompés de site et, à ce jour, 1789089 consultations sont recensées sur "cette véritable encyclopédie compostellane.

"Rêves de Compostelle" tient à rendre un vif hommage à Simone et Pierre en faisant paraître un bel article relatif à cette chanson "Ultréïa", étude fouillée et particulièrement  intéressante tout en faisant connaître ce beau site belge qui ravira , j'en suis persuadé, tous les internautes qui sont sur notre site!

Pierre Catoire


Le Chant des pèlerins de Compostelle dont le premier couplet commence par "Tous les matins nous prenons le chemin..." est bien connu des pèlerin.e.s.  Les paroles des  3 couplets et la musique sont de Jean Claude BENAZET ; le refrain est lui emprunté à la chanson Dum Pater Familias du Codex Calixtinus  datant du XIIème siècle.

 

 

 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2


Ste Emeline

Mercredi 27 Octobre 2021