Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

Auch, traversée par le Gers, est la capitale historique de la Gascogne

Auch - Montesquiou

Parcours :

Parcours proposé de 31,7 km qui demandera 8 h 15 de pérégrination et qui vous fera côtoyer successivement les localités de Barran située à 16,9 km après votre départ d'Auch (prévoyez 4 h 20 de marche) puis vous arriverez L'Isle-de-Noé 6,8 km après (+ 1 h 50). Lorsque vous atteindrez la ferme de Linsolle, vous aurez parcouru 28 km depuis votre départ et marché durant 7 h 15. Il ne vous restera plus alors qu'une heure de marche pour découvrir Montesquiou, but de votre étape du jour.

Dénivelé :

Elles sont loin désormais les premières étapes du chemin d'Arles, difficiles et éprouvantes. Depuis pas mal de temps nous avons oublié les difficultés du parcours au dénivelé conséquent. Cette étape, même si nous avons quelques montées et descentes n'a rien de comparable à ce que nous avons pu connaître. alors profitons le plus possible de cette étape gersoise ...

Curiosités :

Fondée par paréage entre l'archevêque d'Auch et le comte de Fezensac, la bastide de Barran a, par delà les ravages du chef protestant Montgomery, conservé son église saint-Jean-Baptiste , son plan géométrique et une partie de ses fortifications : en particulier une large porte percée d'archères à croisillons et précédée d'un fossé en arc brisé qui eut à l'origine un tablier amovible. L'église a toujours un clocher carré du XIIIe siècle curieusement terminé par une flèche d'ardoise à charpente hélicoïdale; le reste de la collégiale est de 1520 avec un lutrin de bois et dix stalles d'époque. Barran dispose également de l'église Saint-Pierre-de-la-Castagnère dont le porche présente un décor de damiers et torsades d'époque romane. Son tympan porte un décor curieux en creux : tiare et clefs de Saint-Pierre. La tribune possède un escalier du côté gauche liturgique, particularité assez rare.

Deux cents mètres avant d'entrer dans Isle-de-Noé se trouvent les ruines d'un ancien hôpital Saint-Jacques richement doté au XIIIe siècle par le seigneur de l'Isle pour l'accueil des pèlerins. Le château des Comtes de Noé, dont le parti architectural est une chartreuse et dont une recherche de symétrie commande l'ordonnance des façades principales d'où se détachent deux imposants perrons. Côté parc, la façade s'ouvre sur une grande pelouse ; au nord, le château est séparé du village par les bâtiments en hémicycle des anciennes écuries qui dessinent une élégante cour d'honneur. Une école maternelle est accueillie en ses locaux.

Montesquiou est un vieux bourg perché et fortifié, entouré d'une promenade-belvédère. Le quartier du "Barry" (faubourg) a une maison du XVIIIe siècle. La porte de la cité peut être du XIIe, la base du clocher fortifié aussi, tandis que le chœur de l'église est du XVe. Plusieurs maisons possèdent des façades à colombage. Il ne reste que des ruines, en partie médiévales, du château de Montesquiou. De l'hôpital Saint-Blaise, qui se trouvait plus à l'ouest sur les bords de l'Osse au lieu dit Bourguignon, il subsiste un pan de mur, avec des ouvertures en plein cintre.

Office du tourisme: 07 80 01 90 65

 


St Florent

Lundi 04 Juillet 2022