Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

L'église de Baziège

Baziège - Toulouse

Parcours :

L'étape proposée est longue, puisqu'elle fait 35,4 km pour 9 heures de marche mais la perspective de découvrir (ou redécouvrir) la "ville rose" est une motivation suffisante pour allécher l'effort et atténuer la fatigue ... Le parcours passe par Montgiscard 4,5 km après notre départ de Baziège (1 h 10), Corronsac 7,8 km après Montgiscard (2 h) avant d'atteindre Mervilla localisé à 18,7 km de notre point de départ. Puis, nous poursuivrons vers Pechbusque (23ème km) et Pouvourville (26,3 km). il nous restera alors 9,1 km pour atteindre Toulouse ...

Vous pourrez opter de prendre le chemin de halage du canal qui rejoint directement le centre-ville ou cheminer sur les coteaux qui nous offrent une belle vision de la cité ...

Dénivelé :

Pas de problème ... on est loin d'un chemin de montagne tel qu'on l'a connu dans les premières étapes du chemin ...

Curiosités :

Montgiscard possède la belle église Saint-André du XVIe siècle avec clocher mur à six baies et tourelles et mobilier du XVIIIe. L'église de Corronsac est curieuse avec sa maison accolée et son clocher "en fer à repasser". Cet édifice aurait fait partie d'un couvent de Templiers dont subsiste aussi un vieux puits, en bas, chemin d'Urtaut. Pechbusque (site gallo-romain, fort mentionné en 1224) conserve des maisons typiques en briques et galets et son église à clocher mur abrite un groupe avec pietà du XVIe.

Quant à Toulouse, il serait présomptueux de notre part de vouloir énumérer d'une manière exhaustive toutes les richesses à découvrir en son sein. Néanmoins nous citerons les deux  principales découvertes qui raviront tous les pèlerins de passage, à savoir l'église  Saint Sernin qui est le type même de l'église de pèlerinage, destinée à recevoir des foules , à abriter des reliques, à multiplier les lieux de prière. Elle est  le plus grand édifice roman après l'achèvement de Cluny.Elle a 15 mètres de large, 64 mètres de long au transept,21 de haut. Elle compte une haute nef de onze travées, deux collatéraux , un déambulatoire et neuf absidioles dont cinq rayonnantes. Le chevet, de briques et de pierres, remonte au XIe siècle. Le clocher octogonal, en brique seule, a cinq étages en retraits successifs.Les trois premiers, du XIIe siècle, sont ajourés de fenêtres géminées en plein cintre; les derniers, du XIVe siècle, ont des ouvertures en chapeau pointu. A 65 mètres de hauteur, la flèche est du XVe siècle. Il vous faut voir également le Capitole: deux étymologies se sont court-circuitées pour former ce superbe édifice: le temple romain de Jupiter -Capitolin, et le Chapitre des capitouls. Du capitole médiéval ne subsiste que la Tour des Archives (1525) où siège l'Office de Tourisme: Viollet-le-Duc en a fait un donjon flamand. Le grand bâtiment, dont la construction s'étend sur trois siècles, mais dont la façade date de 1750, est à la fois hôtel de ville, musée et théâtre lyrique. Ainsi décrits ces deux principaux monuments, nous vous invitons à cliquez sur notre lien extérieur qui facilitera vos découvertes et vous incitera peut être à séjourner plus longtemps que prévu dans cette belle cité languedocienne qui recense tant de trésors architecturaux  que nous aurions peine  à les énumérer nous-même avec le risque d'en oublier...

Office du tourisme de l'étape : 05 17 42 31 31
 


St Evrard

Dimanche 14 Août 2022