Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

La stèle de Gibraltar - prieuré Sainte-Madeleine

Ostabat - Saint-Jean-Pied-de-Port

Parcours :

L'étape proposée est de 22,7 km et nécessitera 5 h 45 de marche. Depuis la stèle de Gibraltar et Ostabat le chemin reçoit les pèlerins venant des chemins du Puy en Velay et de Tours dans le cadre d'une pérégrination commune qui nous mène aux portes des Pyrénées. Le parcours passe à Larceveau atteint après 3,2 km de pérégrination, Ulziate (ou Utviat) 3,5 km après puis Bussunarits atteint 16,1 km après notre départ d'Ostabat. 2,5 km après une arrivons à Saint-Jean-le-Vieux avant de rallier Saint-Jean-Pied-de-Port 3,9 km plus loin! C'est un parcours très riches en monuments classés.

Dénivelé :

De 158 m à Ostabat à 238 m d'altitude à Saint-Jean-Pied-de-Port le pèlerin grimpera faiblement en comparaison de ce qui l'attend s'il poursuit le lendemain vers l'Espagne et Roncevaux .... Depuis plusieurs étapes il a goûté au plaisir du "plat" il va lui falloir prendre conscience qu'il y a toujours les Pyrénées malgré les dires de Louis XIV qui, en s'associant à la couronne d'Espagne, stipulait qu'il n'y en avait plus ...

Curiosités :

A Larceveau (en basque : "la large lande") le pèlerin pourra voir, au sein de l'église, des stèles discoïdales provenant de l'ancienne chapelle du hameau d'Arros (1648). on pourra également découvrir, dans un quartier de Larceveau : Utziat, de vieilles maisons qui sont les vestiges d'un hôpital-prieuré Sainte Madeleine qui hébergea dès 1199 des pèlerins et aussi les réunions (juntes) des États de Navarre. Au col de Galzetaburu (263m) situé sur la commune  de Gamarthe et sur l'ancienne voie romaine Bordeaux-Astorga se dresse la Croix de Galcetabru du XVIIIe siècle  (1714). Au sommet rocheux qui domine la commune le pèlerin découvrira les ruines d'une enceinte gallo-romaine. Gamarthe  possède aussi  une église du XIXe siècle qui a récupéré une tribune et un retable du XVIIe. Sur la commune de Bussunaritz on ne pourra négliger d'admirer le château d'Apat datant de 1764 avec ses quatre tours rondes d'angle et son escalier à vis. Saint Jean le Vieux recèle de nombreux monuments classés historiques et  a gardé d'une église démolie du XIIe, Saint-Pierre-d'Usdacoa , un portail roman restauré en 1630 : chrisme sur le tympan, lion et serpents sur les chapiteaux, voussures ornées. L'intérieur de l'église est typiquement basque. On pourra encore admirer la Croix de carrefour sur la place qui jouxte l'église. Excentrée, on pourra découvrir encore  la chapelle Ste Madeleine de la Recluse XIIIe puis,quelque peu isolée,la chapelle Saint-Blaise du XIIe siècle. Après ces superbes  découvertes le pèlerin entrera à Saint-Jean-Pied-de-Port par la porte Saint jacques , ouverte dans les remparts du XV siècle, et pourra arpenter la rue de la Citadelle dominée par la forteresse et bordée de vieilles maisons en rangs serrés. Il pourra ainsi voir successivement  la Prison des Evêques , un bel exemple de l'architecture du XIIIe siècle. La rue de la Citadelle aboutit en bas à l'église Notre-Dame de l'Assomption, gothique sur bases romanes, portail et chevet ogivaux, absides à cinq pans... Enfin on remarquera la Citadelle et les murailles de la ville haute et du Faubourg d'Espagne ceinturant la ville.



 

Office du tourisme de l'étape : 05 59 37 03 57

 


St Florent

Lundi 04 Juillet 2022